PORTRAIT DIF : Jeannine, 57 ans, gestionnaire de stock

Publié le 22 Septembre 2014

Dans mon travail de tous les jours, j'étais de plus en plus confrontée à
des documents techniques rédigés en anglais. Je me sentais de moins en moins
légitime. J'ai donc pris la décision d'utiliser mes heures cumulées dans le
cadre du DIF. Mon patron à tout de suite été d'accord car il savait que  maîtriser l’anglais était devenu nécessaire
pour ce poste. Après plusieurs années sans pratiquer, j'ai suivi des cours le
samedi matin pendant plusieurs semaines. J'ai pu y revoir les bases et

Retour