Partagez
cette
page

ACTUALITÉS

Publié le 29 Août 2014

Une
journée dans la peau d’un franchisé Autosmart

 

Avant d’investir dans une franchise, savoir à quoi ressemblera votre vie
quotidienne est fondamental. Roy Smith, franchisé dans la région de Sutton
Coldfield au Royaume-Uni, vous donne un aperçu d’une journée typique d’un
franchisé Autosmart.

D

émarrer
ma société
avec Autosmart a été mon premier pas vers la
réussite et la sécurité. J’adore être mon propre patron et être maître de mon
succès. Chaque jour est un curieux mélange de dévouement, d’autodiscipline et
d’emploi du temps bien ficelé.

Comme beaucoup de franchisés Autosmart, je n’avais
auparavant jamais travaillé dans l’industrie automobile : j’étais
fabricant de bijoux. La crise m’a touchée de plein fouet et je suis resté sans
emploi pendant 2 ans. Avant de découvrir Autosmart, j’ai vécu une période
vraiment difficile.

L’expertise et les récompenses accumulées par
Autosmart depuis toutes ces années m’ont séduit. Je souhaitais me lancer à mon
compte avec le soutien et l’appui d’une marque établie au concept reconnu.
Cette combinaison particulière est la définition d’Autosmart. La société a su
mettre en place un système de formation et d’assistance continues pour
m’accompagner et soutenir mon activité au quotidien.


06h10
– Se lever du bon pied

En semaine, je me réveille et me prépare seul. Ma
femme Michelle et nos deux enfants sont encore endormis lorsque je quitte la
maison. J’attaque ma journée le plus tôt possible : plus je me lève tôt,
plus je suis productif.

07h10 – Un départ en
beauté

J’arrive à mon local, à quelques 12km de chez moi,
où mon camion-magasin est garé. Hier, j’ai réapprovisionné mon camion en
fonction des clients auxquels je sais que je vais rendre visite. Une chose de
moins à faire le matin !

Je ne nettoie pas mon camion tous les jours,
j’adapte en fonction des conditions météo. Et aujourd’hui, il en a
besoin !

Ce camion est la base de mon activité, il faut qu’il
soit vendeur et propre. À deux pas de mon local se trouve une station de
lavage. J’y retrouve un autre franchisé du coin. Nous papotons, échangeons
quelques bons plans avant de nous mettre en route.

07h30
– Planifier est la clef du succès

J’ai acheté ma franchise en janvier 2013 et j’ai
récupéré une clientèle déjà existante. Depuis, je l’ai considérablement
élargie. Je veux vraiment tirer le meilleur parti de mon business.
Ce matin, je mets l’accent sur la conquête de
nouveaux clients.

08h00 – Faire fructifier mon entreprise

Aujourd’hui, je vais faire le tour d’un parc
industriel en vue d’acquérir de nouvelles parts de marché. L’avantage ? De
nombreux clients potentiels sur une zone géographique réduite.

Avant de commencer mon aventure avec Autosmart, je
n’avais jamais rien vendu de ma vie, tout comme d’autres franchisés Autosmart
d’ailleurs. Cependant je n’ai jamais eu de mal à attirer de nouveaux clients.
Je leur offre des produits dont ils ont besoin au quotidien. J’amène mon
magasin directement chez eux et je leur fais une démonstration simple et
rapide. Utiliser mes produits, c’est faire des économies de temps, d’énergie et
d’argent.

08h10
– Passer à l’action

J’arrive au parc industriel et commence ma tournée :
passer par tous les locaux me prendra la matinée. On y trouve des entreprises
de tous types, de l’élimination des déchets à la quincaillerie, en passant par
les véhicules réfrigérés et la menuiserie.

12h15
– Bilan de la matinée

14 entreprises plus tard, je
suis satisfait des ventes réalisées et des contacts accumulés. Parmi ces 14
entreprises, 9 étaient ravies de monter dans mon camion et de jeter un œil à ma
marchandise. Celles-ci ont toutes assisté à des démonstrations de produits et
sont chacune reparties avec au moins 1 article.

Je sais que plus de deux tiers de ces personnes me
passeront commande à nouveau, à condition que je revienne régulièrement. Pour
les autres, je repasserai la semaine prochaine à un horaire plus convenable
pour eux. Je garde une trace de toutes ces visites, passées et futures, pour
n’oublier personne.

12h30
– La pause déjeuner

Je m’arrête pour  manger un morceau avant de me
remettre en route.

13h05
– Service partenaire

Demain je rends visite à un client qui a une demande
particulière, je prends les devants et appelle le service partenaire
d’Autosmart. La demande est la suivante : le client a un lot de chaises
d’écoles sur lesquelles des enfants ont dessiné.
Le service partenaire fait un diagnostic rapide avec
moi, vérifie la solution avec le laboratoire et me propose 2 alternatives. Je
prends soin de les noter à la page de demain dans mon agenda.
La formation Autosmart est très complète mais il
m’arrive parfois d’avoir une demande que je ne sais pas résoudre. Le service
partenaire est à un clic du doigt et je peux obtenir une solution rapidement.

13h20
– La confiance des clients

Ma première visite de l’après-midi est un client qui
m’est fidèle depuis mes débuts chez Autosmart. Nous avons développé une
excellente relation professionnelle. Il m’a fait faire un double de ses clefs
pour que je puisse réapprovisionner ses locaux toutes les deux semaines même
quand il est absent. Quand je vais chez lui, je fais le plein en fonction de
ses besoins et de ce que nous avons convenu. Je prends même le temps de
« faire tourner » son stock pour qu’il utilise les produits les plus
anciens d’abord.

Je continue ensuite ma tournée, j’ai encore 10
clients à voir. Ce que j’adore c’est tisser des liens avec mes clients lors de
mes visites. Beaucoup d’entre eux me connaissent si bien qu’ils montent dans le
camion et attrapent ce dont ils ont besoin sans que j’aie besoin de m’en mêler.

16h25
– Allô Autosmart ?

En chemin, je reçois un appel d’un client qui a
besoin d’une livraison. Bien que ce ne soit pas un arrêt prévu, je lui propose
un rendez-vous plus tard dans la soirée. Comme demain l’arrange mieux, je note
dans mon agenda qu’il est à ajouter à ma tournée du lendemain.

17h00 – Finir la journée

Je planifie mes itinéraires à l’avance : je
rends toujours visite aux clients les plus éloignés de chez moi en premier et
je me rapproche au fur et à mesure de ma tournée.
Je finis la journée à mon local. Je réapprovisionne
mon camion et prépare au mieux pour demain.

18h30
– Je déconnecte

Je me détends autour d’un bon repas en famille.
Tous les soirs, après le dîner, je me donne environ
une demi-heure pour faire mes papiers. Mais ce soir je suis en avance donc je
peux faire ce qu’il me plaît, ça tombe bien c’est vendredi !
C’est un bon weekend qui commence. Je sais que je
viens de passer une semaine à travailler dur pour mon entreprise. C’est, pour
moi, une grande satisfaction de savoir que c’est ma famille qui en profite.

 

 

Retour

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles