Vous êtes ici

Agriculture/agro-alimentaire : belle vitalité !

Tags : Agroalimentaire -
Publié le 26 Février 2018

Historiquement, le Nord-Pas de Calais et la Picardie sont deux grandes régions agricoles. La fusion des régions a donné naissance à la 4ème région agro-alimentaire française qui compte dans ses rangs parmi les leaders dans de nombreuses filières du secteur.

L’industrie agroalimentaire est aujourd’hui le 1er secteur industriel des Hauts-de-France. Selon l’URSSAF, la région compte plus de 36 000 emplois dans les industries agro-alimentaires (IAA), soit 10,7% des emplois français du secteur. Mais si la région dispose d’atouts indéniables pour attirer les talents, qu’il s’agisse de la variété des métiers qu’elle propose que de leur ouverture à tous les niveaux de formation, du CAP au BAC+5, elle subit aussi le déficit d'image dont souffrent ces métiers auprès des jeunes générations. Selon Observia, l’observatoire des métiers des industries alimentaires, 70% des jeunes n’envisagent pas de travailler dans l’agroalimentaire et 90% d’entre eux ne connaissent même pas la filière. En France, selon l’INSEE, seulement 2,7% des actifs ayant un emploi en 2015 travaillent dans l’agriculture (contre 75,8% dans le secteur tertiaire à titre de comparaison). 854 100 permanents travaillent sur les exploitations agricoles, majoritairement exploitants mais aussi aides familiaux et salariés permanents. Depuis de nombreuses années, la tendance générale est à la diminution des actifs agricoles en lien avec la baisse du nombre des exploitations du fait de départs en retraite, de faillites ou de regroupements. Mais ces dernières sont aussi plus grandes. Alors, pour rester compétitives, elles embauchent toujours plus de salariés pour des postes qualifiés. Ainsi, selon l’ANEFA (lire Parole d’expert ci-après), plus de 50 000 salariés permanents sont recrutés chaque année dans l’agriculture dont 35 000 exclusivement sur les exploitations de production agricole : 10 800 dans les entreprises du paysage et des espaces verts, 11 400 dans les exploitations de grandes-cultures, 6 900 dans les exploitations viticoles.

AgTech, pour l’innovation dans l’agriculture

Confrontés à de nouveaux enjeux, dont ceux de la performance énergétique et du développement durable, la filière agroalimentaire se réorganise et le monde agricole s'ouvre à de nouvelles perspectives : l'agriculture biologique, l'agriculture durable, l'Agroécologie se développent de plus en plus. En 2016, toujours selon l’ANEFA, l'agriculture biologique a généré 118 000 emplois directs. Et depuis 4 ans, ces recrutements ont augmenté de 8,4%. Dans la région, le lancement début février à Willems d’AgTech, le nouveau hub collaboratif et expérimental dédié aux innovations technologiques dans l’AgroTech et l’AgriTech marque clairement la volonté de développer des projets innovants dans l’agriculture au sein de ce cluster dédié à l’expérimentation et la co création entre agriculteurs, ingénieurs et chercheurs.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles