Vous êtes ici

Automobile : des métiers qui tiennent la route

Tags : Automobile - secteurs -
Publié le 3 Avril 2018

La filière automobile se porte bien dans les Hauts-de-France. Avec plus de 80 000 salariés*, dont 50 000 dans l'industrie automobile et 17 000 sur les sites des constructeurs, elle représente près d’un quart des effectifs salariés industriels régionaux. Et continue d’embaucher pour répondre aux besoins des trois grands constructeurs mondiaux (Renault, PSA et Toyota) présents sur le territoire.

 

En 2017, le marché français a conservé une belle allure avec 2,1 millions d’immatriculations de voitures neuves, soit une hausse de 4,7%. Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle fait suite à trois années de croissance ininterrompue. En 2016, le marché français des véhicules particuliers avait repassé la barre symbolique et historique des 2 millions de véhicules vendus. Les constructeurs français gagnent même un point de part de marché supplémentaire par rapport aux constructeurs étrangers, avec 56,4% des immatriculations.

Première région de production automobile de France et 2ème d’Europe, les Hauts-de-France ont accéléré la cadence. En janvier dernier Toyota Motor Manufacturing France avait annoncé le recrutement de 700 CDI d'ici 2020 sur son site d’Onnaing, près de Valenciennes. Près de 150 agents de production ont d’ores et déjà été recrutés et formés afin de répondre immédiatement aux ventes croissantes de la Yaris en Europe. Le groupe PSA quant à lui, après avoir annoncé la création d’une nouvelle équipe de production sur son site d’assemblage de Hordain/Sevelnord et le recrutement de 600 intérimaires, a confirmé il y a quelques jours que le site de Valenciennes avait été choisi pour produire à partir de 2020 une nouvelle boîte de vitesses automatique six rapports.

 

L’automobile se réinvente à grande vitesse

 

Si les emplois générés par ces annonces sont essentiellement des métiers de production, rappelons que tous les métiers sont représentés dans la filière, de la mécanique à la vente en passant par l'ingénierie, le design ou l'expertise automobile. Conception, design, modélisation, innovation, simulation, mise au point, fabrication, vente : l’automobile fait travailler 50 000 salariés dans la région dont 6 000 dédiés à la recherche et développement. En mars 2016, Mary Barra, la PDG de General Motors, avait affirmé que l’industrie automobile allait connaître une révolution sans précédent. A l’ère de la voiture verte, de la voiture connectée, de l’auto partage et à l’aube de la voiture autonome, l’industrie automobile s’invente un nouveau visage et dévoile de nouveaux métiers : experts analystes chargés de créer des algorithmes exploitant intelligemment les données pour faciliter la conduite ; développeurs de logiciels embarqués dans les voitures ; ingénieurs spécialisés dans la voiture autonome ; experts environnementaux ; spécialistes des moteurs alternatifs ; experts de l’impression 3D pour permettre d’innover et de produire plus vite. Bref, l’automobile se réinvente à grande vitesse. Prêts ?

 

* Source : Nord France Invest

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles