Vous êtes ici

Avez-vous trouvé votre alternance ?

Publié le 18 Mai 2017

Les formations en alternance sont de plus en plus répandues. Elles offrent aux jeunes étudiants un contact privilégié avec les entreprises pendant leurs études, leur permettant de mettre tout de suite en pratique ce qu’ils ont appris et d’acquérir de l’expérience. De leur côté, les entreprises peuvent former efficacement leurs futures recrues dans des conditions privilégiées. 
 
Encore trop d’a priori. Néanmoins, certains lieux communs sur l'apprentissage persistent et il est encore trop souvent considéré par les jeunes et les familles comme une voie de garage. Or, plus d’un contrat d’apprentissage sur deux se concrétise sur une embauche dont 56% en CDI. Et dans l’enseignement supérieur, 83% des diplômés passés par l'alternance sont en poste 8 mois après la fin de leur cursus. Pour changer l'image de l'apprentissage, le Gouvernement a lancé une importante campagne de communication en mai 2016. De son côté, le nouveau Président Emmanuel Macron a affirmé qu’il souhaitait promouvoir l'apprentissage et l'alternance, y compris pour les formations les plus qualifiantes. 
 
Deux contrats, l’un diplômant, l’autre qualifiant. L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Ils répondent au même objectif de montée en compétences de l'alternant grâce à la combinaison entre l’acquisition de savoirs généraux, professionnels ou techniques et la pratique en entreprise pour parfaire sa formation. Le contrat d’apprentissage, dans le cadre de la formation initiale, s’adresse aux jeunes de 16 et 25 ans. Le contrat de professionnalisation, dans le cadre de la formation continue, s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, demandeurs d’emploi et âgés de 26 ans et plus et bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), l’allocation adulte handicapé (AAH) ou d’un contrat unique d’insertion (CUI). Le contrat d’apprentissage est diplômant : il débouche sur un diplôme d’Etat tandis que le contrat de professionnalisation est qualifiant : il atteste que l’on a acquis une qualification professionnelle reconnue (un diplôme ou un titre professionnel enregistré dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ; un certificat de qualification professionnelle (CQP) ; une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale). 
 
Pour en savoir plus : www.alternance.emploi.gouv.fr
 

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles