Vous êtes ici

Bientôt diplômé ? Comment préparer son entrée dans le monde du travail

Publié le 16 Juin 2016

La fin de vos études approche. Du statut d’étudiant à celui de chercheur d’emploi, il n’y a qu’un pas. Qui sera franchi sereinement avec une bonne préparation, un peu de bon sens et quelques conseils avisés.

Se rendre visible sur le marché

Construisez-vous un profil LinkedIn et/ou Viadeo en béton, et consultez au passage ceux de vos (futurs) collègues. Ces réseaux sociaux professionnels constituent une base de données luxuriante de CV qui pourraient bien vous inspirer. « C'est aussi un moyen facile d’être identifié par les recruteurs. N’oubliez pas non plus de mettre votre CV sur les principales CV thèques et de l’actualiser. Enfin, soyez proactif et acteur du développement de votre réseau professionnel. N’hésitez pas à solliciter des contacts auprès des membres d’un comité de direction d’une entreprise, même sans connaître ces personnes », conseille Anne Bondu, directrice du cabinet Hudson pour la région Nord.

 

Bien se connaître et s’informer

Listez toutes vos compétencesafin d'être paré à vous vendre : savoir-faire technique, savoir-être, qualités, stages et formations, expériences a priori anodines, langues parlées et/ou comprises, outils maîtrisés, loisirs et passions. Renseignez-vous sur le marché de l'emploi, les secteurs qui recrutent le plus, les domaines qui se développent et les nouveaux métiers en vogue. Ces connaissances vous guideront au début de votre carrière. Vous avez décroché un entretien d’embauche ? « Pensez à réfléchir à la valeur ajoutée de votre profil, à vos réussites, à ce que vous pouvez apporter à l’entreprise que vous envisagez de rejoindre. Demandez-vous ce qui pourrait vous différencier d’un autre candidat. Et réfléchissez dès à présent à vos prétentions salariales, pour ne pas être pris au dépourvu lors de l’entretien », fait remarquer Anne Bondu.

 

Faire bonne impression

La première impression est souvent la bonne, dit-on. « Attachez autant d’importance aux entretiens téléphonique, qui servent à valider des prérequis, qu’aux entretiens en face à face », souligne Anne Bondu.

 

En bref

Les processus de recrutement étant de plus en plus digitalisés, les entretiens Skype sont désormais courants pour les entreprises. Cela peut toutefois refroidir certains candidats, stressés par un entretien à distance. Veillez à avoir un matériel adapté et fonctionnel (testez-le avant) et à rester professionnel en toutes circonstances, même à distance. Dans tous les cas, lors de votre entretien, pensez à faire preuve de souplesse et d’agilité, adaptez-vous aux attentes du recruteur en répondant à ses questions, sans cherchez à calquer un discours tout fait ou à dérouler votre CV de A à Z. Un peu d’imprévu n’a jamais tué personne et, selon votre capacité à le gérer, peut aussi faire la différence !

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles