Vous êtes ici

BTP : le bout du tunnel ?

Publié le 7 Avril 2015

« Quand le bâtiment va, tout va », a-t-on l’habitude d’entendre. Véritable baromètre économique, le secteur du bâtiment traverse depuis 2008 une crise sans précédent. Dans la région, les entreprises, surtout les PME, continuent d’embaucher mais la prudence reste de mise.

Dans la région, selon les derniers chiffres de l’INSEE, 14 362 entreprises de bâtiment emploient 66 265 salariés, dont 48% ne comptent aucun salarié. Selon la Fédération Française du Bâtiment (FFB), l’activité du secteur du bâtiment aura plus fortement reculé que prévu en 2014 et 2015 s’annonce morose. « Nous perdons 2 500 personnes chaque année dans l’effectif BTP de la région », annonce Olivier Tommasini, président de la FFB Nord - Pas-de-Calais et gérant de Tommasini Construction. Toutefois, quelques voyants sont passés au vert, sous l’effet d’annonces gouvernementales. « La loi Pinel de défiscalisation a eu un effet psychologique positif sur les investisseurs. En fin d’année dernière, nous avons constaté un regain d’activité des promoteurs dans le logement privé. S’ils ont retrouvé le moral, ce n’est toutefois pas encore l’euphorie ». Olivier Tommasini veut rester optimiste : « Il y a des entreprises qui souffrent et d’autres qui s’en sortent bien. Les entreprises qui ont tiré leur épingle du jeu sont celles qui ont su s’adapter à la situation actuelle et se positionner sur des secteurs plus porteurs, comme le second œuvre et les lots techniques ».

 

Consultez toutes les annonces d'emploi BTP / Construction

 

A lire dans ce dossier spécial

 

Malgré la crise, ça recrute toujours dans le BTP

Si la conjoncture économique pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics peine à s’éclaircir, les besoins en candidats qualifiés et polyvalents sont forts, avec un recours marqué à l’alternance.

L’apprentissage, à privilégier

Aujourd'hui, les chefs d'entreprise recherchent surtout des collaborateurs qualifiés, avec des compétences techniques, capables de travailler en équipe tout en étant autonomes. Ce type de contrat permet d’apprendre un métier, en alternant formation scolaire et travail en entreprise.

Et les femmes dans tout ça ?

Pas moins de 10 000 femmes sont actuellement en formation dans les métiers du bâtiment.

Parole d'expert

François Crozet, directeur de Novah Recrutement & Conseil

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles