Vous êtes ici

Comment créer ou reprendre une entreprise, en étant reconnu Travailleur Handicapé ?

Publié le 13 Novembre 2015

Chaque année plus de 3 000 personnes handicapées bénéficient d’une aide de l’Agefiph  pour créer leur entreprise. Et après 5 années d'existence, ces entreprises ont un taux de pérennité supérieur à celui des créateurs valides. Et vous, l’avez-vous envisagé ? 
 

Un projet personnel avant tout

 
Pour les demandeurs d’emploi handicapés, créer ou reprendre une entreprise est un bon moyen de renouer durablement avec l'emploi. Mais créer une entreprise en se donnant toutes les chances de succès nécessite d'agir avec méthode en respectant des étapes chronologiques. Vérifiez tout d'abord que votre idée est bien en adéquation avec votre projet personnel de créateur. Pour cela, n’hésitez pas à vous tourner vers vos proches, qui connaissent vos qualités et vos limites. 
 

S’entourer de spécialistes :

 
  • Votre conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale peut vous aider à faire le point. Voulez-vous créer ou reprendre une entreprise ? Votre projet est-il adapté à votre situation et à votre parcours professionnel ? Est-il en compatible avec votre handicap ?
  • Si votre projet est solide, votre conseiller vous orientera vers un expert en création d’activité sélectionné et financé par l’Agefiph. Avec lui vous entrerez dans le détail : en quoi consiste la création d’une activité ? Quels sont les risques, les avantages, les démarches à suivre ?
  • L'avis de votre médecin traitant peut être également précieux à cette phase de votre projet afin d’éviter de vous engager dans des démarches qui risqueraient de compromettre votre santé ; si nécessaire, votre conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale peut vous proposer de rencontrer, un médecin du travail qui vous donnera son avis médical sur votre projet (Prestation Handicap Projet financé par l’Agefiph). 
 

Solliciter les aides de l’Agefiph

L’accompagnement par un prestataire spécialiste de la création d’entreprise, labellisé par l’Agefiph, avant et pendant la création ou la reprise d’une entreprise. Un suivi après la création peut également être proposé selon les besoins.
Une aide financière forfaitaire au démarrage de l’activité de 6 000 €, en complément d’un apport en fonds propres de 1 500 € minimum et des cofinancements habituellement mobilisables.
Une trousse de 1ère assurance T.P.A. comprenant trois garanties : multirisque professionnelle, prévoyance (accident, maladie) et santé (soins médicaux, dentaires et hospitalisation) dont le financement est pris en charge par l’Agefiph pendant les deux premières années d’activité.
 

Comment bénéficier de cette aide ?

La demande d’accompagnement par le prestataire spécialiste de la création d’entreprise est établie par le conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou la Mission locale qui vous accompagne.
La demande d’aide  financière à  la création / reprise d’entreprise est faite à l’Agefiph avec l’aide du prestataire spécialiste de la création d’entreprise, ou par vous directement.
La trousse de 1ère assurance est proposée aux personnes ayant été accompagnées par un prestataire labellisé par l’Agefiph.
 

Bon à savoir

L’aide de l’Agefiph doit impérativement être sollicitée avant le démarrage de l’activité.
Le créateur ou repreneur, travailleur handicapé, doit être inscrit comme demandeur d'emploi à Pôle Emploi. Il doit être sans activité professionnelle et non démissionnaire de son précédent emploi.
 

Sites utiles

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles