Vous êtes ici

Comment faire de votre inexpérience un atout ?

Publié le 2 Mars 2018

Quand on est jeune, on manque parfois d’expérience. C’est bien normal, il faut un début à tout. Un recruteur sait que vous manquez d’expérience, s’il veut vous rencontrer c’est qu’il souhaite découvrir votre potentiel. Conseils pour le mettre en valeur.

 

Avant tout chose, sachez que l’expérience s’acquiert dès les études, avec les stages que vous aurez l’occasion d’effectuer. Les expériences de stage sont très importantes pour la recherche du premier poste, en particulier le stage de fin d’études. La connaissance d’un secteur ou les missions réalisées pendant les stages peuvent faire la différence face au recruteur, c’est ce qui montrera la cohérence du projet professionnel. Ces derniers sont devenus des expériences professionnalisantes incontournables pour comprendre les rouages d’une entreprise avant de se lancer sur le marché du travail.

Et si l’on manque vraiment d’expérience professionnelle ? D’autres atouts peuvent heureusement être mis en avant, pensez dans ce cas à votre expérience sociale : activités liées à vos centres d’intérêt (vous êtes passionné d’Internet, vous avez créé des blogs, un site, une application), activités associatives, sportives, culturelles, voyages, jobs d’été… Même si cela ne correspond pas au job recherché, cela montre votre interaction avec votre environnement, cela prouve que vous êtes actif, travailleur, débrouillard, curieux, adaptable et immédiatement opérationnel. Vous hésitez à mentionner des expériences qui ne vous semblent pas valorisantes (job dans la restauration rapide, travaux de la ferme, jardinier, etc.), vous vous trompez : ce type d’expérience est très parlant pour un recruteur, c’est le signe que vous êtes travailleur.

 

Vous avez une passion ?

 

Sur un CV, la rubrique « Centres d’intérêt, expérience de vie personnelle » permet de mettre en avant des qualités qu’on ne trouve pas ailleurs sur un CV. Sport, informatique, engagement humanitaire… Vous avez une passion ?  Mettez-la en avant dès lors qu’elle montre des aptitudes en lien avec le poste à pourvoir. Vous avez été membre d’une association étudiante ? Pensez à donner le montant de son enveloppe budgétaire, le nombre de personnes dans l’équipe, le rôle que vous y teniez. Avoir été trésorier d’une association qui gère un budget important est une expérience majeure. Un argument qui éveillera à coup sûr l’intérêt du recruteur ? Vous ayez appris à travailler en "mode projet" dans l’association de votre école, de l’université ou de votre club de foot ? Cet atout va compter aux yeux d’un recruteur. C'est la preuve que vous avez appris à hiérarchiser les tâches, respecter les délais, travailler en équipe… N'hésitez pas à mentionner aussi les difficultés rencontrées, comment vous les avez surmontées. Autant de détails que le recruteur a envie d'entendre et qui joueront en votre faveur.

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles