Vous êtes ici

Comment réussir son entretien annuel

Tags : Entretien annuel -
Publié le 21 Décembre 2016

Ça sent la fin d’année, vous n’échapperez pas au traditionnel entretien annuel avec votre patron ou manager. Attendu pour certains, redouté pour d’autres, il est un passage obligé pour presque tous les salariés. Pour le réussir, autant l’aborder sereinement.

Bilan du travail d’une année.

L’entretien annuel d’évaluation est un moment privilégié qui vous est offert pour échanger avec votre patron ou manager. Ce n’est donc pas un moment à prendre à la légère. 1er conseil : préparez-le dans une perspective positive et de la façon la plus concrète possible. Pour cela, listez avec précision tout le travail accompli en un an ainsi que les problématiques rencontrées. Si vous avez tenu un « journal de bord » tout au long de l’année, la synthèse en sera d’autant plus facile à réaliser et vous permettra d’aborder l’échéance en toute confiance. 2e conseil : restez factuel. En répertoriant précisément (dates, données chiffrées, etc.) vos réalisations et résultats, vous n’aurez aucun mal à démontrer que vous avez atteint, voire dépassé, vos objectifs. Ce compte-rendu permettra de valoriser pleinement le travail effectué et pèsera dans la balance en cas de demande d’augmentation ou de promotion. A noter également qu’en identifiant un axe d’amélioration, vous pourrez également appuyer une demande de formation spécifique.

 

En toute objectivité et franchise.

L’entretien avec votre patron ou votre manager est un moment d’échange privilégié qui n’a lieu qu’une fois par an. Il doit vous aider à progresser. Vous êtes dans une relation conflictuelle avec votre patron ? Adoptez une attitude responsable et constructive afin de favoriser le dialogue, bénéfique pour tous et surtout pour vous. 1er conseil : restez objectif. Les faits sont là, bons ou mauvais, sachez reconnaître le cas échéant une erreur ou un manquement. Ayez une attitude responsable, votre patron appréciera votre objectivité et votre professionnalisme. Après tout, l’erreur est humaine ! 2e conseil : soyez franc, osez dire les choses. N’ayez pas peur de vous censurer par crainte de déplaire. Osez faire part de vos attentes, notamment en termes de salaire, de promotion ou de formation. Emettre des suggestions d’amélioration, c’est aussi faire preuve de professionnalisme. Enfin, 3e conseil : sachez écouter votre interlocuteur. Il n’exprime pas seulement une opinion personnelle, mais pourra donner appréciation collective qui mérite d’être entendue. Chacune de ses remarques, sauf si elle est injustifiée, doit être reçue comme une chance d’amélioration pour l’année à venir.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles