Vous êtes ici

Comment trouver un travail à l’étranger ?

Publié le 26 Octobre 2017

C’est décidé, dans quelques mois, vous coulerez des jours heureux en Australie ou en Suède. Mais avant d’entamer une recherche d’emploi, votre projet doit être clairement défini. Souhaitez-vous partir pour quelques mois ou quelques années ? Ou bien vous expatrier de façon permanente ? Connaissez-vous les dispositifs qui vous permettront de bien vivre cette nouvelle aventure ? 
 
V.I.E et V.I.A. Les initiatives de Volontariat International en Entreprises (V.I.E) et de Volontariat International en Administration (V.I.A) sont ouvertes aux jeunes de 18 à 28 ans.
Elles permettent de partir en mission d’une durée de 6 à 24 mois dans des entreprises et administrations françaises à l’étranger. Les missions sont rémunérées et peuvent être diverses, par exemple une étude de marché, la participation à la création d’une structure locale, un renforcement d’équipes locales, etc. À noter que le V.I.A concerne uniquement les services de l’État à l’étranger. En d’autres termes, il doit être réalisé au sein d’une structure française, par exemple un consulat, une ambassade, un service français de coopération et d’action culturelle, etc. De la même façon, le V.I.E est réalisé au sein d’une entreprise française implantée à l’étranger.
 
Le PVT. Le programme vacances-travail offre l’opportunité aux jeunes de certaines nationalités de travailler à l’international grâce à l’obtention d’un visa ou permis. Le PVT englobe le Permis Vacances-Travail et le Visa Vacances-Travail (Working Holiday Visa).
Les options de destination et critères dépendent des accords entre les pays. Par exemple, les ressortissants français de 18 à 30 ans (jusqu’à 35 ans pour le Canada), peuvent bénéficier du PVT dans les pays suivants : Canada, Argentine, Chili, Colombie, Mexique, Uruguay, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Hong-Kong, Japon, Singapour et Taïwan. 
 
Culture locale.
Il est tout à fait possible de trouver un travail à l’étranger depuis la France. Dans certains pays, les entreprises apprécient que les candidats se présentent de manière spontanée. En revanche, cette pratique n’est pas habituelle partout. La rédaction et le format du CV sont également différents. Si vous déménagez dans un autre pays d’Europe, utilisez le modèle européen Europass. Si besoin, cherchez les équivalences de vos diplômes dans votre futur pays d’expatriation. En ce qui concerne l’entretien, il sera sans doute réalisé dans la langue locale ou en anglais. Enfin, le code vestimentaire varie énormément d’un pays à l’autre selon le niveau de formalité local. Pensez à vous renseigner sur les habitudes de recrutement selon la culture locale.
 
Contacts utiles.
e réseau Pôle emploi propose une cinquantaine de sites locaux et met en place des ateliers sur la recherche d’emploi à l’étranger. Si vous déménagez en Europe, vous pouvez consulter le site EURES, portail européen sur la mobilité de l’emploi. Enfin, PEGASE, une page Facebook dédiée aux Français de l’étranger et à ceux qui préparent leur expatriation a été créée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Vous y trouverez des informations pratiques et concrètes sur les démarches consulaires ainsi que des liens utiles pour répondre à toutes vos questions.
 
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles