Vous êtes ici

Commerciaux : on a besoin de vous !

Publié le 7 Février 2016

Industrie, e-commerce, distribution, assurance, quel que soit le secteur concerné, le recrutement des commerciaux n’a pas ou très peu été impacté par la crise. Au contraire, les métiers de la vente affichent un dynamisme presque insolent. Et c’est logique. Pour toute entreprise, le nerf de la guerre reste la vente de ses produits ou services.

Selon les Dirigeants commerciaux de France (DCF), il manquerait 100 000 commerciaux en France. Et la pénurie se fait sentir partout et dans toutes les régions, du vendeur en magasin au responsable grands comptes en passant par l’ingénieur commercial. « Le recrutement des commerciaux reste compliqué. Les entreprises peinent à trouver des candidats intéressés et prêts à s’investir dans cette fonction », répète hélas inlassablement Olivier Jonckheere, Président des DCF Lille, convaincu que le gisement d’emploi dans ce secteur y est pourtant considérable. D’où l’appel lancé en avril 2015 par les DCF pour défendre leur profession, synonyme de métiers valorisants et d’avenir. Le Manifeste pour le Développement de la Culture Commerciale démontre que pour réussir, se développer, conquérir de nouveaux marchés, la France et ses entreprises ont besoin d’experts commerciaux. D’où également les 1res Assises des métiers de la fonction commerciale, ouvertes en octobre 2014, et qui seront clôturées le 9 février prochain au Ministère de l’Economie. Leur ambition : réenchanter la fonction commerciale par une action coordonnée des pouvoirs publics, des organisations professionnelles et du monde de l’éducation.

 

Mais pourquoi si peu de candidats ?

Car les besoins sont bien là, mais où sont les candidats ? Pourquoi, malgré 3,85 millions de chômeurs, les entreprises, notamment les PME, ne parviennent pas à dénicher des commerciaux qualifiés ? Ce n’est pas la rémunération qui rend le métier si peu attractif. Les commerciaux sont plutôt bien payés. Mais le métier est méconnu ou plutôt mal connu. « On a toujours à l’esprit l’image du VRP avec sa mallette s’en allant faire du porte à porte. Tout cela a changé », lance Olivier Jonckheere. Ingénieur technico-commercial, commercial itinérant, responsable des ventes, directeur export, ingénieur d’affaires… c’est au travers de nombreux métiers que s’exprime celui du commercial. « Dans les années 60, 70, 80, les commerciaux étaient un peu des cowboys. Aujourd’hui, le métier s’est fortement professionnalisé. Certaines entreprises ont compris que la fonction devait s’adapter à l’arrivée du numérique. Elles créent des supports, des argumentaires, des outils performants pour accompagner efficacement le travail des commerciaux ». Grâce à ces outils, un commercial serait ainsi capable aujourd’hui de gérer un plus grand secteur, un plus grand portefeuille.Une réorganisation des moyens plutôt bienvenue dans le contexte de crise actuelle.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A lire sur le même sujet :

 

Consultez également les annonces d'emploi : Commercial / Vente

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles