Vous êtes ici

Compta / finances : loin du compte

Publié le 16 Février 2017

Parmi les secteurs qui recrutent le plus en 2017, il y a celui de la finance et de la comptabilité. Car la filière offre d'excellents débouchés d'autant plus que les métiers de comptable et d'expert-comptable manquent de jeunes pour renouveler les départs en retraite et assurer la relève.

Rares sont les professions à pouvoir se vanter de ne pas connaître le chômage. C’est pourtant le cas des métiers comptables, car toutes les entreprises mais aussi les associations et les administrations ont besoin de leurs services. Mais la profession manque d’experts.

Selon l’Etude de Rémunérations 2016 de Robert Half, la pénurie se fait sentir sur les profils hautement qualifiés, ceux des experts comptables notamment. Ce qui a incité l'ordre des experts comptables à éditer il y a cinq ans une BD destinée aux lycéens, Graine d'expert-comptable, afin de rendre plus glamour l’image du métier. « Quel est le métier qui ne connaît pas le chômage, où on gagne bien sa vie et auquel on peut accéder par diverses voies » ?

Réponse : les experts comptables. Alors qu’un expert-comptable sur deux a plus de 50 ans et un sur six plus de 60 ans, la profession doit faire face à des départs en retraite massifs. Le renouvellement ne semble plus assuré alors que l’environnement économique est de plus en plus complexe et que les entreprises ont un besoin croissant d'experts capables de les conseiller en matière d'impôts, de gestion de trésorerie, de patrimoine, etc. Les experts comptables sont devenus de vrais stratèges pour l'entreprise.

Le métier est-il plus attractif pour autant ? « J’aurais tendance à dire qu’il devrait l’être plus aujourd’hui qu’il ne l’était il y a vingt ans. Avant, on faisait faire des années d'étude à des gens qui allaient au final traiter des sujets pas toujours sophistiqués. Aujourd’hui, avec les nouveaux outils digitaux, notre travail est plus collaboratif. Il est également tourné vers l’accompagnement, l’aide et le conseil à nos clients. Le niveau de formation requis est nettement plus valorisé qu’avant » , commente Hubert Tondeur, président régional de l’Ordre des experts comptables, lui-même expert-comptable, commissaire au compte et professeur des Universités. « Une réflexion est d’ailleurs en cours dans l’enseignement supérieur sur la refonte des programmes qui prendrait en compte cette nouvelle dimension technologique et de conseil », ajoute-t-il. Il est temps !

Mais outre les experts comptables, les commissaires aux comptes, les collaborateurs comptables de cabinets, les métiers de la comptabilité en entreprise sont également des profils recherchés. Selon l’Ordre des experts comptables, la profession devrait embaucher 10 000 nouveaux commissaires aux comptes et près de 10 000 experts comptables dans les dix ans. Et, bonne nouvelle, plus de la moitié des cabinets français recrutent chaque année des profils juniors ayant moins de deux ans d’expérience.

 

A lire sur le même sujet :

Et découvrez toutes nos offres d'emploi

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles