Vous êtes ici

Des postes à pourvoir dans l’industrie, le numérique, la logistique et les services

Publié le 8 Octobre 2015

Si ces quatre secteurs sont porteurs d’emplois sur le territoire du Hainaut-Cambrésis, ils peinent à recruter des candidats. Manque de qualification, déficit d’attractivité du territoire ou inadéquation des formations et des besoins des entreprises… l’ensemble des partenaires «emploi» du territoire se mobilise pour apporter des solutions.

En février 2015, l’enquête annuelle de la CCI de région réalisée auprès des entreprises du Grand Hainaut, confirmait une atonie de l’activité sur le territoire en 2014. « Si la sphère productive, notamment l’industrie et le transport-logistique, a davantage tiré l’économie locale, le niveau d’activité d’ensemble a manqué de tonus, bridant l’emploi et les investissements. 2015 sera-t-elle l’année de transition vers une reprise que tout le monde attend ? », s’interrogeait le document ? Il semblerait que oui. « Le marché des affaires s’est amélioré depuis quelques mois sur le territoire du Grand Hainaut et la situation de l’emploi également, mais timidement », confirme Barbara Plomb, responsable secteur Nord du groupe Synergie, agence nationale d’emploi, d’intérim et de recrutement.

Ainsi l’industrie, secteur traditionnellement porteur sur ce territoire, se porte bien et maintient ses embauches en 2015. « La reprise de l’activité des constructeurs automobiles et de leurs sous-traitants a un impact positif sur l’emploi intérimaire. Les entreprises recherchent des opérateurs de production, des techniciens de maintenance, des électromécaniciens, en général des profils peu qualifiés », poursuit-elle.

De grands projets dans le numérique

Autre secteur dynamique, celui de la distribution et de la logistique. De l’agent de transit au responsable logistique, les métiers de la supply chain sont très sollicités. Le développement du e-commerce, le boom du « drive » et la création de plateformes logistiques (Decathlon et Daimler-Chrysler à Rouvignies, groupe Logistique Grimonprez à Anzin, FM Logistic à Onnaing)offrent de nombreux emplois sur le territoire du Grand Hainaut. Les services sont également pourvoyeurs d’emplois, et notamment les services à la personne. La dernière enquête BMO (besoins en main d’œuvre) de Pôle emploi place les agents d’entretien, les professionnels de l’animation culturelle, les télévendeurs et les aides-soignants en tête des métiers les plus recherchés par les employeurs. Enfin, le secteur du numérique est en plein boom. Valenciennes Métropole a fait le choix ambitieux de développer un pôle d'excellence numérique et technologique : les Rives Créatives de l’Escaut est un nouveau quartier dédié à la création numérique. Il accueillera, outre la Serre Numérique déjà opérationnelle, un hôtel d’entreprises, résidences d’étudiants, data center, centre des congrès, commerces de proximité... A terme, il verra la création de 2 et 3 000 emplois et entend favoriser et pérenniser l'emploi, au cœur d'un quartier durable et intelligent.

A savoir

Développé par quatre étudiants de Supinfogame Rubika, à Valenciennes, Anarcute vient d’être élu meilleur jeu étudiant de l’année lors des Unity Awards qui se sont tenus à Boston le 22 septembre. La cérémonie a réuni les plus grands acteurs de la création numérique comme Google ou Ubisoft qui concourraient également. Bravo !

 

Voir toutes les annonces d'emploi sur le secteur du Hainaut

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles