Vous êtes ici

Emploi des seniors : y’a encore du boulot !

Publié le 11 Mai 2015

«Non, à 45 ans, la carrière n’est pas terminée ! Les seniors, c’est l’avenir», s’exclame le sociologue Gilles Guerin, dont l’ouvrage «Le management des seniors» prône une politique active de la gestion des âges dans l’entreprise. Et dans ce domaine, il y a urgence.

Le chômage des seniors n’en finit pas de grimper, pire il s’allonge : les plus de 50ans sont désormais un tiers des chômeurs de longue durée. En juin 2014, le gouvernement a bien proposé un plan ambitieux : « J’ouvre un nouveau combat, celui pour l’emploi des seniors », avait lancé François Rebsamen, le ministre du Travail, à l’issue d’une réunion avec les partenaires sociaux, en leur présentant les grandes lignes de la stratégie du gouvernement pour sortir les 55-64ans de l’ornière du chômage. Sauf que sur le terrain, quand il s’agit d’embaucher des seniors, ça renâcle. Mais au fond, sait-on à quel âge commence la vieillesse ? Pour la Sécurité sociale, on est une personne âgée dès 60 ans. Au quotidien, cette frontière n'a pas grand sens. « Le jeune de 59 ans ne devient pas, du jour au lendemain, un vieux de 60 ans. En outre, l'âge a rajeuni : avoir 60 ans en 2014 ou en 1950, cela n'a rien à voir ! Aujourd'hui, l'entrée dans la vieillesse se situe après 75 ans. L'âge est un construit social qui dépend de la situation et de l'environnement », explique Gilles Guérin. Ainsi, après 45 ans, on est déjà un senior dans l'entreprise.

 

A lire dans ce dossier spécial :

Mal-aimés des entreprises, les seniors sont souvent écartés des plans d'évolution de carrière, voire poussés à la porte. L’emploi des seniors est pourtant un enjeu crucial car de moins en moins de salariés ont suffisamment cotisé pour prendre leur retraite à l’âge légal. Dans la région, comme partout en France, les mentalités évoluent… lentement.
 
Technicien de maintenance, sans diplôme, Dominique Louvrié-Danel se retrouve au chômage à l’âge de 51 ans. Pas question pour lui de baisser les bras. Son avenir professionnel passera par une reconversion. Il démarre une formation en alternance de 9 mois et signe le 2 mars dernier un CDI…
 
Frédéric Motte, Président du MEDEF Nord – Pas de Calais, nous parle de cet enjeu. 
 
L’avant-retraite avec certains dispositifs publics permettent de préparer ma retraite ou 3 possibilités de formations envisageables. 
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles