Vous êtes ici

Emploi : enfin la reprise ?

Publié le 2 Septembre 2016

L’embellie économique se poursuit : la croissance devrait atteindre 1,6% en 2016, selon la dernière note de conjoncture de l’Insee. Autres signaux positifs : le chômage baisse, l’intérim est en forte hausse, les ménages retrouvent le moral, les entreprises renouent avec l’investissement et envisagent des recrutements. Pourvu que ça dure !

On ose à peine y croire, et pourtant c’est un fait : l’économie française reprend des couleurs. La croissance, qui a atteint 1,5% en 2015, a été plus forte en début d’année qu’on ne l’espérait. Cette hausse s’explique par la reprise de la consommation des ménages et un rebond des investissements. L’immobilier est reparti, le chômage semble baisser. Après deux mois de hausse, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a baissé en juillet, selon les chiffres du ministère du travail. Les personnes sans aucune activité seraient 19 100 de moins qu’en juin, soit une baisse significative de 0,5%. Depuis janvier, leur nombre a diminué de 75 000. Le taux de chômage, qui s’était stabilisé en début d’année, a baissé de 0,3% au deuxième trimestre à 9,9% pour la France entière, selon les chiffres publiés par l’Insee mi-août. Et selon les prévisions, il devrait baisser de 0,4% d'ici à fin 2016, pour s'établir à 9,8%, marquant un recul inédit depuis 2007. Des chiffres qu’il faut tempérer : la croissance française est restée inférieure à celle de la zone euro en 2015.

 

Automobile et logistique : ça recrute

Dans la région, si l’été a été plutôt dynamique, la rentrée s’annonce de bon augure. « L’intérim est en forte hausse », confirme Terence Hamel, directeur régional du Groupe CRIT, un des lea ders de l’intérim en France. « Dans la région, le marché est en grande forme, notamment dans les secteurs porteurs que sont la logistique, l’automobile et l’agroalimentaire. Désormais, nous avons de la visibilité sur plusieurs mois, ce qui était loin d’être le cas avant. Il y a clairement une reprise de l’activité », avance-t-il, chiffres à l’appui. Selon Prism’Emploi, l’emploi intérimaire régional a connu une progression de 5% en 2015 et l’année 2016 devrait être encore meilleure : en juin, le marché a connu une hausse de 7%. Dans la région, le premier secteur utilisateur de l’intérim reste celui de la logistique avec 8 000 équivalents temps plein (ETP) en juin, en progression de 16% dans la région, suivi de près par l’industrie automobile avec 6 900 ETP, en hausse de 45%. Les perspectives pour la fin de l’année sont positives : « Dans le secteur de la logistique, sur les trois bassins d’activités principaux - Lens/Henin, Douaisis, métropole lilloise – nous allons recruter entre 800 et 1 000 intérimaires d’ici la fin de l’année. En ce qui concerne le secteur automobile, 700 à 900 recrutements sont prévus dans les prochains mois chez Renault et PSA, et particulièrement chez Sevelnord où notre agence de Valenciennes recrute fortement », annonce Terence Hamel. En cette rentrée, l’optimisme est de rigueur.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles