Vous êtes ici

Focus métier : le conducteur de travaux

Publié le 3 Avril 2017

Homme de terrain, le conducteur de travaux est un peu le chef d’orchestre du chantier.

Il en contrôle toutes les étapes depuis l'étude du dossier jusqu'à la réception des travaux. Il encadre également les équipes et veille au respect des délais, de la sécurité et de la qualité.

 

Cadre de chantier, il est sous la responsabilité directe du d'entreprise ou du directeur des travaux et se place hiérarchiquement au dessus des chefs de chantier avec qui il travaille en étroite collaboration. Selon la taille d’un chantier, il peut être en charge d’un ou de plusieurs chantiers. Son travail démarre en amont : durant la phase de préparation du chantier, il doit analyser le dossier technique (plans d'architectes, études des ingénieurs, etc.), choisir ou valider les entreprises sous-traitantes, évaluer les moyens humains nécessaires à la réalisation du chantier, établir le planning des travaux et étudier les méthodes de réalisation.

Il se charge également des démarches administratives et de l’embauche des hommes. Une fois le chantier démarré, il en devient le superviseur et veille à la bonne évolution des travaux. Il doit notamment faire en sorte que les délais et le budget initialement prévus soient respectés. Pour cela, il s'appuie sur le chef de chantier, qui fait le relais avec les équipes de construction. En cas de problème, c'est au conducteur de travaux de rectifier le tir.

Ses responsabilités sont très importantes, aussi bien en termes de sécurité des ouvriers que de responsabilités techniques. Il doit être méthodique et responsable, réactif et doté d’une capacité de travail importante. Souvent premier arrivé sur le chantier et dernier parti, il se déplace beaucoup et enchaîne de longues journées de travail. Médiateur incontournable entre les différents professionnels, il doit toujours se mettre à l'écoute des autres, expliquer ses choix et tout mettre en œuvre pour préserver une bonne ambiance de travail. Autorité, diplomatie et charisme sont donc des qualités indispensables. De formation Bac+2 minimum ((BTS bâtiment, BTS EEC, BTS TP, Dut Génie Civil - construction durable), un conducteur de travaux gagne en moyenne 4 500€ brut par mois.

A lire sur le même sujet :

Maisons du Nord construit son avenir

Les salons de recrutement virtuels ont la cote

Le BTP se retape

Le droit à l'oubli sur Google

 

Et découvrez toutes nos offres BTP / Construction

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles