Vous êtes ici

Focus métier : le responsable d’exploitation agricole

Publié le 4 Mai 2017

Un responsable d'exploitation agricole est un agriculteur. Qu'il cultive des vignes, des céréales, des fruits et légumes ou qu'il élève des vaches, moutons ou chevaux, il est le chef de l'exploitation. Ses préoccupations sont celles d’un chef d'entreprise.
« Aimer le travail de la terre et les animaux est indispensable pour exercer ce métier. Nous ne comptons pas nos heures. Pas de week¬end, ni de vacances. Il faut suivre le rythme de la nature et s'adapter en permanence aux contraintes climatiques.
 
C'est pourquoi un agriculteur doit être passionné par son travail », témoigne Sébastien, jeune éleveur dans La Pévèle. Le responsable de son exploitation garde un œil sans arrêt sur sa production. Organisé, sérieux et bon gestionnaire, il doit savoir maîtriser son budget, négocier les prix, établir les demandes d'aides. Il doit être doté d’une bonne condition physique car le métier reste éprouvant malgré l'automatisation croissante. Le diplôme n’est pas une obligation pour exercer la profession d’agriculteur. Toutefois, le métier exige un savoir-faire qui s’avère de plus en plus technique. L’agriculteur doit se tenir informé des récentes innovations, il doit constamment s’adapter aux contraintes réglementaires et à l’évolution des exigences des consommateurs. Véritable chef d’entreprise, il assure la vente de sa production et la gestion de son exploitation.
Ainsi, pour être performant en tout, il vaut mieux qu’il ait reçu une formation soit par le biais d’un cursus scolaire en formation initiale (Brevet d'Aptitude Professionnelle Agricole, Bac Professionnel Agricole (CGEA, Horticole, agro-équipement...), Bac Technologique (STAV, STAE), BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole), Ingénieur agricole ou agronome), soit par le biais de formations diplômantes délivrées par le secteur privé. 
 
Si comme Sébastien, de nombreux responsables d'exploitation agricole intègrent cette fonction en reprenant la ferme familiale, d’autres ne sont pas issus du milieu et doivent investir dans une exploitation. En ouvrant une ferme pédagogique, un gite rural ou un magasin des produits de la ferme, certains agriculteurs voient une opportunité d’accroître sensiblement leurs revenus hélas peu élevés.
 
 
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles