Vous êtes ici

Focus métier : l’électricien-électronicien automobile

Tags : Automobile - Métiers -
Publié le 3 Avril 2018

Il est chargé de rechercher, de diagnostiquer et de résoudre tout dysfonctionnement ou panne des systèmes électriques et électroniques qui équipent les voitures. Il est capable d’effectuer un diagnostic sans faille en un temps record.

 

L’électricien-électronicien est le plus souvent employé dans les grands garages, les centres de contrôle et les services d’entretien ou après-vente des constructeurs ou des concessionnaires. Il est chargé d’effectuer la maintenance préventive et curative sur l’ensemble des véhicules de l’atelier et de réaliser les différents diagnostics électroniques et manuels sur les véhicules. Il assure le montage d’équipements électronique embarqué et réalise tous les travaux de dépannage en électricité sur véhicules légers et poids lourds. A l'aide d'appareils de mesure et de contrôle perfectionnés, il contrôle l’allumage, l’injection électronique, le système antipollution, l’ordinateur de bord, le système GPS ou la climatisation des véhicules. Des compétences en électricité et en mécanique ainsi qu’une bonne connaissance de la technique automobile sont indispensables. Mais il doit aussi savoir s’adapter aux innovations technologiques nombreuses et rapides dans le secteur de l’automobile. Car il est devenu au fil du temps un véritable technicien de la maintenance automobile spécialisé en électronique.

Côté formation, le métier est accessible grâce aux diplômes suivants : CAP maintenance des véhicules automobiles, options véhicules particuliers, industriels, motocycles ; Bac pro maintenance des véhicules automobiles, options voitures particulières ou véhicules industriels ; MC (mention complémentaire, en 1 an après un CAP ou un Bac pro)  maintenance des systèmes embarqués de l'automobile ; CQP (certificat de qualification en 2 ans en alternance après un CAP ou le MC, équivalent au bac pro) : technicien électronicien-électricien auto. Avec l’arrivée des systèmes électrique et électronique de plus en plus sophistiqués dans les voitures, les BTS (électrotechnique ; systèmes numériques ; après-vente automobile, option véhicules particuliers) et les DUT (génie électrique et informatique industrielle option électronique) sont des formations très prisées par les employeurs.

 

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles