Vous êtes ici

Focus métier : l’entraîneur sportif

Publié le 16 Juin 2017

Souvent lui-même ancien sportif de haut niveau, l'entraîneur sportif encadre une équipe ou un athlète afin de lui permettre d'atteindre le meilleur niveau sportif dans sa discipline. Sa mission : les entraîner et les motiver pour qu’ils arrivent au top le jour de la compétition.

 

Au quotidien, l'entraîneur sportif conçoit un programme d'entraînement pour son équipe ou son athlète : échauffement, assouplissements, exercices adaptés à chacun, tactiques de jeux à mettre en place, etc. Chaque jour, il corrige les défaillances physiques, les fautes techniques et aide à gérer la fatigue mentale pour gagner en performance. Dans des structures sportives nationales, il dirige souvent une équipe constituée notamment d'un conseiller technique, d'un préparateur physique, etc. Un bon entraineur sportif doit avoir une parfaite connaissance technique et tactique de son sport, être un leader et un bon pédagogue, savoir faire preuve de psychologie et d’autorité pour imposer ses choix et ses orientations. Il exerce à la fois dans un bureau pour définir les séances ou visionner les dernières performances mais il passe également beaucoup de temps sur le terrain pour les entraînements et les compétitions. Solide psychologiquement, il porte tout sur les épaules : en cas de défaite, il sera le premier accusé du mauvais résultat.

Pour devenir entraîneur sportif, il faut avoir été sportif de haut niveau et être titulaire du BEES (brevet d’État d’éducateur sportif) 2ème degré dans la discipline sportive choisie. Pour travailler en tant qu’entraîneur national, un BEES 3ème degré est exigé. Pour exercer à titre bénévole dans une structure non compétitive, un brevet fédéral délivré par une fédération sportive est suffisant. Attention : le BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport), qui remplace le BEES 1er degré dans certaines disciplines, ne convient pas pour exercer de véritables fonctions d’entraîneur. En revanche, il existe désormais pour certaines disciplines un DEJEPS (diplôme d’État) qui permet d’accéder à un poste d’entraîneur. Enfin, l’obtention du DESJEPS (diplôme d’État supérieur) ouvre des horizons vers de pus hautes responsabilités (manager, directeur sportif).

A lire sur le même sujet :

-       Sport : des métiers pour tous !

-       Ça swingue pour Eagolf !

-       Les règles de l’entretien collectif !

-       Parole d’expert : Carine Canonne, Directrice d’AMOS Business School Lille !

Et découvrez toutes nos offres d'emploi !

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles