Vous êtes ici

Ingénieurs et techniciens : wanted !

Publié le 25 Septembre 2015

Recherchés par les entreprises dans la quasi totalité des secteurs de l’économie, les ingénieurs et techniciens échappent à la crise. Selon les résultats de l’enquête socioprofessionnelle publiée en juin dernier par la Société des Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF), les ingénieurs ont de quoi être heureux : un marché de l’emploi favorable, des salaires en hausse, une féminisation de la fonction et des envies d’entreprenariat…

Et pourtant, dans la région, la pénurie de talents fait rage. « Il y a plus de postes à pourvoir que de candidats. Ce déficit de talents se creuse, ce qui complique le recrutement et freine certaines entreprises dans leur développement », confirme Nicolas De Bosscher, ingénieur en télécommunication et associé fondateur du Cabinet Kalyptus Recrutement, spécialisé dans la détection des talents dans les métiers de l’ingénierie. « En 2015, les secteurs porteurs resteront l’aéronautique, la chimie, l’IT, la R&D, l’énergie, la logistique et l’assurance », avait prédit le cabinet de recrutement Hudson dans son baromètre annuel. « Les ingénieurs pourront profiter des nouvelles opportunités autour des métiers du e-commerce, du Big Data et du webmarketing », avait-il conc lu. Dans la région, terre de nombreuses entreprises innovantes, le marché est donc porteur. « Toutes les entreprises ont des projets, mais elles ont besoin de personnes qualifiées pour porter ces innovations », confirme Nic olas De Bosscher.

 

Beaucoup d’offres mais peu de candidats

Les entreprises ont du mal à recruter dans certaines spécialités, le numérique ou la mécanique notamment, faute de personnes correspondant au profil recherché. Pourtant « le monde n’a jamais eu autant besoin d’ingénieurs », lance Marc Bonpain, directeur de l’école des Mines-Douai, qui donne cet indicateur intéressant : près de 70 % de ses élèves sont embauchés avant même d’être diplômés. Et non seulement certains secteurs, l'informatique et l'aéronautique en tête, recrutent à tout-va, mais partout les métiers évoluent et de nouveaux besoins émergent au fil des départs à la retraite et des progrès technologiques.

 

A lire dans ce dossier spécial :
 
Moins affectés par le chômage, et souvent recrutés avant même leur sortie d’écoles, les ingénieurs et techniciens sont promis à bel avenir ; d’autant plus s’ils savent s’ouvrir à sur des compétences complémentaires. 
 
Il vous faudra 5 années d’études pour obtenir le diplôme d’ingénieur. Mais aujourd’hui plusieurs portes d’accès s’offrent à vous : Bac S, Bac technologiques, admissions parallèle, alternance, …
 
Nicolas De Bosscher, chasseur de têtes, associé fondateur chez Kalyptus Recrutement
 
Retrouvez toutes les annonces d'emploi Technique / Production dans le Nord-Pas-De-Calais
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles