Vous êtes ici

Je suis jeune diplômé, et maintenant je fais quoi ?

Publié le 5 Juin 2015

Vous avez décroché votre diplôme, il est temps de passer à l’étape suivante : trouver un emploi, si possible à la hauteur de vos compétences et de vos ambitions. Si certains s’appuient sur un réseau déjà bien construit, d’autres préfèrent se tourner vers les dispositifs d’aide mis à leur disposition.

Etre parrainé par une entreprise

Depuis 2006, plus de 20 000 jeunes ont intégré le dispositif national NQT Pour l’égalité des chances, accompagnés par plus de 5 200 parrains du monde de l’entreprise. Et ça marche ! « 71 % des jeunes suivis trouvent un emploi pérenne et à la hauteur de leur qualification sur une durée de parrainage de 7 mois en moyenne », annonce Philippe Roffin, responsable du développement régional Nord - Pas-de-Calais.Depuis son lancement régional en 2012, NQT a accompagné 280 jeunes dans la région. L’association prévoit d’en suivre 230 de plus cette année et près de 1 000 au total à horizon 2018.

Se faire accompagner par Pôle Emploi

Les demandeurs d’emploi, jeunes diplômés, de moins de 26 ans, titulaires d’un diplôme de niveau III (équivalent bac+2) ou plus à la recherche de leur premier emploi peuvent bénéficier d’un accompagnement spécifique de Pôle Emploi, appelé le DIP ou « Du diplôme à l’emploi ». L’objectif de cet accompagnement est d’aider les jeunes à connaître le marché du travail, à acquérir des méthodes de recherche d’emploi mais aussi à les motiver dans leur recherche. Pendant trois mois, ils seront accompagnés par un prestataire conventionné par Pôle Emploi.

Envisager le service civique

Instauré par la loi du 10 mars 2010, il concerne les jeunes âgés de 16 à 25 ans, et consiste à travailler de six à douze mois dans une entreprise certifiée par l'Etat, pour un montant mensuel de 573 euros. En 2012, près de 42 % des jeunes engagés étaient détenteurs d'un niveau équivalent ou supérieur à bac +2, et 17,4 % d'entre eux possédaient un diplôme allant de la licence au doctorat. Un phénomène qui s'explique par la difficulté des jeunes fraîchement diplômés à rapidement trouver un emploi en adéquation avec leurs aspirations professionnelles.

Tenter sa chance à l’étranger

Tout demandeur d’emploi peut effectuer un stage à l'étranger via différents programmes. Erasmus + offre aux jeunes diplômés depuis un an maximum la possibilité d’effectuer un stage professionnel de 2 à 12 mois en Europe ou dans les pays partenaires. Le programme Eurodyssée, accessible aux 18-30 ans permet de réaliser un stage de 3 à 6 mois dans certaines villes d’Europe. Enfin, certaines régions offrent un coup de pouce méthodologique, linguistique et financier aux jeunes diplômés pour réaliser un projet à l’étranger. Dans la région, le dispositif Blériot a pour objectif d’aider les étudiants à suivre à l’étranger un parcours de formation dans un établissement d’enseignement supérieur ou effectuer un stage au sein d’autres organismes (entreprises, ONG, etc.).

 

A SAVOIR

Le volontariat international (VI) propose des missions professionnelles à l'étranger sous tutelle de l'Ambassade de France. Ces missions, d’une durée moyenne de 17 mois, sont ouvertes à tous, du titulaire d'un diplôme professionnel au diplômé à bac +5.

Plus d’infos sur www.civiweb.com

 

En recherche d'emploi? Consultez toutes nos annonces en ligne

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles