Vous êtes ici

L’enseignement agricole, deuxième dispositif éducatif en France

Publié le 13 Mars 2015

Dans le Nord – Pas-de-Calais, l’enseignement agricole accueille 9175 élèves et étudiants auxquels s’ajoutent 2613 apprentis.

Que ce soit à l’Institut de Genech, à Saint-Eloi à Bapaume ou au lycée agricole de Savy Berlette, « la formation, centrée sur le vivant, est adaptée aux attentes des entreprises, futurs employeurs de nos élèves » , indique Frédéric Faye, délégué régional du CNEAP. « La difficulté du secteur est qu’il compte des jeunes sans emploi et des emplois sans jeunes. Combien d’entre eux veulent travailler dans le milieu du cheval ou rêvent de gestion et de protection de la nature ? Or, ces secteurs offrent peu d’emplois. En revanche, on manque cruellement de jeunes dans l’agroéquipement ou le machinisme agricole. Un jeune qui veut s’orienter vers la mécanique va choisir le secteur automobile plutôt que le secteur agricole. Pourtant, les machines actuelles sont bourrées d’informations embarquées et de technologie ». Même constat pour l’agroalimentaire, qui souffre d’une image négative. « Pourtant, nous avons de belles entreprises dans la région, et ces entreprises recrutent ! ».

Ingénieurs de la Terre

L’enseignement supérieur est également présent avec des centres de formation de haut niveau (Bac +5 à Bac +8) tels que Polytech et l’ISA. L’établissement, rattaché à l’Université Catholique de Lille, forme des ingénieurs de la Terre. « 70% de nos ingénieurs ont trouvé un emploi avant même d’être sur le marché du travail, 90% dans les 6 mois qui suivent leur sortie de l’école.

Ces résultats résultent de l’évolution permanente de nos formations qui s’adaptent aux besoins réels des entreprises sur le terrain », explique Christophe Fachon, directeur de l’ISA. « Aujourd’hui, dans l’agroalimentaire, les entreprises recherchent des ingénieurs de production ainsi que des ingénieurs à la double compétence qualité/environnement ou qualité/R&D. Cette double compétence est très appréciée ».

Une offre de formation riche et ciblée

L’offre de formation proposée par les établissements d’enseignement agricole, publics et privés,couvre tous les secteurs d’activité et répond pleinement aux attentes des professionnels sur le terrain. Dans la région, l’enseignement agricole est dispensé par 8 établissements publics et 13 établissements privés catholiques relevant du CNEAP (Conseil national de l’enseignement agricole privé). « Nos établissements accueillent 5 000 élèves dont 1 200 apprentis, car l’apprentissage est la deuxième voie de formation », nous précise Frédéric Faye, délégué régional du CNEAP.

Journées portes ouvertes en mars et avril

Les journées portes ouvertes dans les établissements d’enseignement agricole sont l’occasion de découvrir les formations scolaires, en apprentissage et en formation continue qui préparent à plus de 500 métiers dans des domaines tels que la production végétale, l’aquaculture et la pêche, l’agroéquipement et le machinisme agricole, l’environnement, l’agro-alimentaire, le laboratoire, le contrôle qualité, le commerce et la vente.

Renseignements sur le site internet de la DRAAF Nord – Pas-de-Calais.

La Semaine de l’Industrie, du 30 mars au 5 avril

Durant une semaine, de nombreuses manifestations gratuites sont organisées au niveau local, national ou sur internet : journées portes ouvertes en entreprises, forums des métiers, ateliers pédagogiques, conférences, débats … avec pour objectif de faire découvrir, au grand public en particulier aux jeunes et aux demandeurs d’emploi, l’industrie et ses métiers. Elle permet également au public de rencontrer les hommes et les femmes de l’industrie et des services associés.

Pour en savoir plus : http://www.industrie-nordpasdecalais.fr/

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles