Vous êtes ici

La « To do list » administrative du jeune diplômé

Publié le 1 Juin 2017

Du statut « étudiant » à celui « en recherche d’emploi », il n’y a qu’un pas… que vous vous apprêtez sans doute à franchir plus ou moins sereinement. Avez-vous pensé à tout ?  

 

S’inscrire à Pôle emploi. 

S’enregistrer en tant que demandeur d’emploi ouvre et garantit vos droits à la sécurité sociale pendant un an, c’est toujours ça de pris ! Dans certaines régions, Pôle emploi organise régulièrement des ateliers destinés spécifiquement aux jeunes diplômés. Enfin, votre statut vous donne accès à la gratuité des transports pour tous vos déplacements (ou presque) ainsi que certains tarifs réduits - voire gratuits - pour vos loisirs et sorties culturelles.

 

Penser Apec.
Les jeunes diplômés de l'enseignement supérieur peuvent bénéficier des services de l'Apec. Ils peuvent obtenir une aide ponctuelle, par téléphone ou en face à face, mais aussi un accompagnement et un suivi régulier de plusieurs mois. 
Inter_Et mission locale. Elles peuvent vous aider à construire un parcours personnalisé vers l'emploi, à résoudre certains problèmes de vie quotidienne (santé, logement…), vous permettre de bénéficier d’un bilan de santé ou de soins d’urgence. Les missions locales et les permanences d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO) accueillent tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire, à la recherche d’une insertion professionnelle et sociale. Aucune autre condition n’est requise pour bénéficier d’un accompagnement dans une mission locale. Pour trouver une mission locale proche de chez vous, adressez-vous à votre mairie ou consultez le site www.cnml.gouv.fr.
 
Rester couverts !
Après la fin ou l’arrêt de vos études, le régime général de sécurité sociale prend le relais sur le régime étudiant, mais ce n’est pas automatique. C’est à vous d’effectuer les démarches nécessaires avant le 1er octobre, ou le 31 décembre à titre dérogatoire, de l'année en cours. Si vous êtes embauché juste après la fin de vos études, vous devez signaler votre changement de situation dès la signature de votre contrat de travail à la caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence. Si vous êtes en recherche d’emploi, vous bénéficiez gratuitement du maintien de vos droits au remboursement de la sécurité sociale pendant 1 an. Au-delà de cette période de maintien de droit pendant 1 an, si vous êtes toujours à la recherche d’un emploi, vous pouvez demander à bénéficier de la couverture maladie universelle (CMU). Vous avez arrêté ou terminé vos études mais vous ne savez pas encore si vous allez chercher un emploi ou reprendre une formation ? A titre dérogatoire, votre mutuelle étudiante peut continuer à assurer le remboursement de vos soins pour la période allant du 1er octobre au 31 décembre de l'année en cours
 
 

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles