Vous êtes ici

La garantie jeunes, mode d’emploi

Publié le 31 Mars 2016

La garantie jeunes permet d'accompagner tout jeune en situation de grande précarité vers l'emploi ou la formation. Le gouvernement a officiellement annoncé en février dernier que ce qui n’était qu’une expérimentation en 2013 allait devenir un droit universel en 2017.

Qu’est-ce que la garantie jeune ?

C'est un dispositif pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes les plus éloignés du marché du travail et qui ne suivent aucune formation. Ainsi, l’Etat préfère consacrer des moyens financiers pour offrir à ces jeunes une séance de rattrapage plutôt que les laisser s’enfermer dans la précarité et les longues périodes de chômage qui, au final, coûtent plus cher à la collectivité.

 

Qui est concerné ?

Les jeunes de 18 à 25 ans qui ne sont pas ou peu diplômés, n’ont pas d’emploi et ne suivent aucune formation . Pour en bénéficier, leurs ressources ne doivent pas dépasser le plafond du RSA, c’est-à-dire 524,16 euros en 2016. En 2017, en devenant un droit à part entière en 2017, tous les départements seront concernés et 200 000 jeunes pourront en bénéficier chaque année

 

Comment l’obtenir ?

En s’adressant à la mission locale la plus proche qui proposera au jeune intéressé, après sélection, des entretiens individuels et des ateliers collectifs avec des mises en situation professionnelle. Si son profil peut correspondre à certaines activités, un stage voire une offre d’emploi lui est proposée. S’il n’est pas assez qualifié, une formation peut également lui être proposée. Dans tous les cas, des rendez-vous fréquents sont prévus à la mission locale pour faire le point avec le conseiller. Et le jeune bénéficie d’une aide financière de 461,26 euros par mois, un montant qui diminue s’il occupe un emploi.

 

Quelle est sa durée ?

La garantie emploi offre donc un accompagnement humain et une aide financière pour une durée d’un an. Si l’objectif fixé lors de la signature du contrat n’est pas atteint, il peut être renouvelé pour une période d’un an. En revanche, si le jeune décroche un emploi durable, l’allocation s’arrête. Idem s’il ne respecte pas les engagements pris lors de la signature du contrat.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles