Vous êtes ici

La préparation opérationnelle à l’emploi, c’est quoi ?

Publié le 12 Octobre 2017

Créée à l'initiative des partenaires sociaux et instituée par une loi de novembre 2009, la Préparation Opérationnelle à l'Emploi (POE) permet la mise en place d'une formation de préparation à cette prise de poste. Son objectif est d’accompagner des demandeurs d’emploi vers un emploi durable.
 
Pour qui ?
Ce dispositif est destiné aux demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi, aux salariés en Contrats Uniques d'Insertion et aux salariés recrutés en Contrat de travail à Durée Déterminée d'Insertion (CDDI). Il leur permet de bénéficier d'une formation préalable à leur embauche, dans le but de favoriser leur retour à l'emploi. A savoir : la Préparation Opérationnelle à l’Emploi peut être mise en place pour une formation pré-qualifiante précédant un contrat de professionnalisation ou d'apprentissage.
 
Comment se déroule une POE ?
D'une durée maximum de 400 heures, la formation est intégralement financée par Pôle emploi et les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA). Elle est prescrite par le conseiller Pôle emploi dans une logique de co-construction du parcours professionnel du demandeur d'emploi et inclut des modules d'accompagnement et d'immersion en entreprise.
 
Quel statut et quelle rémunération ?
Pendant la durée de la formation, la personne formée est stagiaire de la formation professionnelle et donc rémunérée. A ce titre, elle perçoit l'aide au retour à l'emploi formation (AREF) si elle est demandeur d'emploi indemnisé. Dans le cas contraire, une rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) lui sera versée. Dans certains cas, la personne peut recevoir une aide à la mobilité prenant en charge ses frais de déplacement, de repas et/ou d’hébergement.
 
Avec quels débouchés ?
La POE se décline en POE « individuelle » lorsqu'elle répond aux besoins particuliers d'un employeur qui recrute. Celui-ci forme ou fait former spécifiquement un candidat en fonction des compétences recherchées avant de l'embaucher. Elle existe aussi dans sa version POE « collective » lorsque les organismes gestionnaires du dispositif - Pôle emploi et les OPCA - montent une session de formation collective, sur un métier donné, pour répondre aux besoins d'un secteur ou d'une branche professionnelle en tension, sur un territoire bien défini, avec de forts besoins de recrutements. Les candidats positionnés ont alors toutes les chances de trouver un emploi dans le secteur pour lequel ils ont été formés, dans leur bassin d'emploi.
 
Et quels résultats ?
Selon Pôle emploi, en 2013, la POE « individuelle » a affiché un très bon taux de retour à l'emploi avec 78,4% de bénéficiaires en emploi, six mois après la fin de leur formation. A titre de comparaison, ce taux de retour à l'emploi n'est que de 47% pour les autres types de formations dîtes « non préalables à l'embauche » (AIF, AFC et formations non financées par Pôle Emploi). Le taux de retour à l'emploi pour la POE « collective » est légèrement supérieur à 50%, avec des disparités selon les territoires, les secteurs et métiers sur lesquels les candidats sont positionnés.
 
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles