Vous êtes ici

Le Droit : des études exigeantes, des débouchés variés

Publié le 28 Mai 2015

Attractive, la filière juridique est, avec la médecine, l'une des plus cotées à l'université. Elle attire majoritairement des bacheliers ES, qui constituent la moitié des nouveaux inscrits.

Les fonctionnaires de justice

Magistrats et greffiers sont au service de l’Etat et du Ministère de la Justice. Il existe une distinction fondamentale entre les magistrats du siège, juges indépendants du pouvoir, et les magistrats du parquet, les procureurs qui représentent la société. Une seule voie d’accès à la profession : l’École nationale de la magistrature (ENM) dont le siège est à Bordeaux. Le greffier quant à lui assiste les juges. Le concours de recrutement de greffier est ouvert aux titulaires d’un bac +2 en droit. Le concours de greffier en chef est réservé aux diplômés d’un IEP ou d’une licence en droit.

 

Les auxiliaires de justice

Avocats, huissiers et notaires sont des auxiliaires de justice, professionnels du droit qui participent directement ou indirectement à la mission de service public de la Justice. « Le notariat reste un métier attractif auprès des étudiants pourtant la profession traverse une période difficile en raison de la conjoncture économique qui impacte directement nos activités immobilières. Nous sommes également dans l’incertitude quant aux projets du gouvernement sur les professions réglementées. Pourtant, l’activité semble reprendre depuis quelques mois. Pour pouvoir traiter les dossiers plus nombreux qui nous arrivent, nous avons récemment embauché deux clercs de notaire, mais sur des postes en CDD, en attendant des jours meilleurs », explique un notaire d’une étude de la métropole lilloise.

 

Les conseillers en droit

Ils regroupent les fiscalistes, les juristes (d’entreprise, immobilier, du sport, agricole, etc.), les commissaires aux comptes, les conseils en propriété intellectuelle, les assistants et secrétaires juridiques. A noter que les études de droit mènent à bien d’autres débouchés…

 

Avocat : 18 mois d'études après un master 1

Pour être avocat, il faut passer un examen accessible après un master1 en droit mais la majorité des candidats est titulaire d'un master2. Au sein des universités, les IEJ (instituts d'études judiciaires) dispensent des préparations à cet examen d'entrée aux EDA (écoles des avocats). Une fois le candidat admis, la formation se déroule sur 18mois, avec plusieurs stages dans des cabinets d'avocats ou des services juridiques d'entreprise.

 

Magistrat : le concours de l’ENM

Située à Bordeaux, l’École nationale de la magistrature forme les magistrats (juges, procureurs...). Très sélectif, le concours externe est accessible après un Master 1. On peut se présenter à ce concours jusqu’à l’âge de 31ans. Un deuxième concours est ouvert sans condition de diplôme à des candidats fonctionnaires âgés de 48ans et 5mois maximum et justifiant de 4années de service public. Enfin, quelques candidats âgés de 40ans maximum et justifiant de 8ans d’expérience en entreprise ou titulaires d’un mandat électoral peuvent être admis à se présenter à un troisième concours.

 

Plusieurs chemins mènent au notariat

Pour accéder aux métiers du notariat, il existe tout d'abord le BTS notariat. Accessible en alternance, il forme en 2ans des assistants collaborateurs de notaires. Pour devenir notaire, deux voies sont possibles après un master 1 juridique : la piste universitaire, avec un master2 en droit notarial, suivi de deux années en apprentissage, à la fois en CFPN (centre de formation professionnelle des notaires) et dans un office. Autre choix possible après un master2 de droit : intégrer un CFPN sur dossier et entretien.La formation comporte un stage en alternance de 30mois dans un office notarial.

 

Consultez nos annonces d'emploi dans le juridique

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles