Vous êtes ici

Les Compagnons du Tour de France, un cursus unique en France

Publié le 2 Novembre 2015

Chaque année, près de 400 jeunes suivent un cycle d’études à l’Université des Compagnons d’Arras. 80% d’entre eux accèdent à des postes d’encadrement. Entretien avec Bruno Daniel, son directeur-fondateur.

Qu’est-ce que l’Union compagnonnique du Tour de France ?

Bruno Daniel : C’est une association créée en 1889 et qui rassemble des hommes de différents métiers autour d’un même idéal : apprendre, progresser et transmettre ses connaissances tout en s’affirmant en tant qu’homme. En 2010, « le Compagnonnage, réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier » a été reconnu et inscrit au patrimoine culturel immatériel par l’Unesco.

 

Pourquoi avoir choisi de créer l’Université des Compagnons à Arras ?

BD. : Nous sommes implantés à Arras depuis le 14 juillet 1994 sur demande de la ville qui souhaitait mettre en place et faire rayonner le compagnonnage sur Arras et dans l’Artois. J’ai démarré l’aventure avec 10 jeunes. Aujourd’hui, nous formons 100 jeunes une semaine par mois, en alternance avec un travail dans l’une des 35 000 entreprises qui constituent notre réseau en France. Il n’y avait pas de diplômes supérieurs dans les métiers du bâtiment, nous avons créé des BTS validés par l’Education nationale. Nous ne sommes pas une école, ni un centre de formation continue, ni un foyer pour jeune travailleurs, ni un organisme social… en réalité, nous sommes tout cela à la fois. Nous formons des hommes de métier capables de mettre en œuvre des systèmes de construction, capables de gérer des hommes ou une entreprise.

 

Vous avez créé un parcours d’étudiant en bâtiment. Quel est-il ?

BD. : Le parcours d’étudiant en bâtiment est un cursus unique au niveau national qui va du CAP au bac+5. Quatre phases structurent ce cycle d’études : « Découverte des métiers », des ateliers proposés aux jeunes de 9 à 14 ans, tous les mercredis après-midi ; « Apprentissage du métier », à partir de 15 ans, en contrat en alternance ou section privée en fin de 3ème ou après le bac (études de 1 à 3 ans) ; « Etudes secondaires - Encadrement du métier », après un CAP, un MC ou un bac pro. L’étudiant peut choisir le parcours étudiant sédentaire ou étudiant itinérant (le fameux Tour de France). Nous nous chargeons de les placer et de les héberger. Enfin, la phase « Etudes supérieures - Maitrise du métier » offre la possibilité de passer une licence pro dans son métier puis un diplôme d’ingénieur (Construction et Aménagement Parcours Travaux), niveau Bac+5. Les Compagnons se forment en moyenne pendant sept ans. A l’issue de leur formation, tous ont un travail. 65 % d’entre eux deviennent chefs d’entreprise, 25 % travaillent dans des bureaux d’étude, d’architecte et dans des fonctions d’encadrement, les 10 % restants s’orientent vers l’enseignement, la formation.

 

Formez-vous aux métiers de demain ?

BD. : Nous avons intégré de nouvelles thématiques qui répondent à l’évolution des métiers, à travers 3 modules : l’éco citoyen, l’éco-construction et l’éco-bâtisseur. Fidèles à leur tradition, les Compagnons du Tour de France forment ainsi des spécialistes de haut niveau, qui joueront un rôle de premier plan dans les entreprises de demain.

Pour en savoir plus : www.compagnonsdutourdefrance.org

 

Consultez les annonces d'emploi sur le secteur de l'artois

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles