Vous êtes ici

Les métiers « verts » ont le vent en poupe

Publié le 13 Mars 2015

Pour faire face aux enjeux écologiques et sociétaux, les métiers « verts » se développent et connaissent un fort engouement auprès des jeunes. Mais, entre métiers classiques et métiers émergents, ils sont encore mal connus. Il faut dire qu’une partie d’entre eux n’existe pas encore…

Selon l’INSEE, avec plus de 9 000 emplois directement liés à l'économie verte et près de 224 000 emplois aux savoir-faire influencés par la dimension environnementale, le Nord - Pas-de-Calais se positionne au quatrième rang des régions françaises. Les métiers et secteurs d'activité liés au recyclage et au traitement des déchets y sont nombreux. Aujourd'hui, les enjeux portent notamment sur la formation.

A nouveaux métiers, nouvelles compétences

De nombreux professionnels doivent désormais intégrer des réglementations, des techniques et des savoir-être nouveaux, même si les métiers vraiment « nouveaux » sont pour l’instant très peu nombreux et souvent très qualifiés (éco-conseiller dans l’agriculture, éco-énergéticien dans l’industrie agro-alimentaire, spécialistes de la biodiversité…)

Face à l’évolution des métiers vers le « green business », il ne s’agit pas de révolutionner le contenu des formations pour répondre aux nouveaux enjeux, mais de les adapter. L’offre de formations liées à l’environnement explose.

Depuis quelques années, les acteurs de l’enseignement supérieur tentent de répondre à ces besoins en compétences nouvelles en adaptant leurs programmes de formation. Dans la région, les grandes écoles d’ingénieurs (ICAM, ISEN, HEI, Centrale, Polytech, les Mines-Douai) proposent toutes des Mastères spécialisés en Génie de l’Eau, Eco-innovation, Technologies des Systèmes Hybrides de Production d’Electricité et de Chaleur, etc.

Ainsi, le Mastère Spécialisé « Bâtiment à Énergie Positive » des Mines-Douai vise à former des ingénieurs capables de concevoir des bâtiments à basse consommation (BBC).

En bref

Gérer sa visibilité web

Internet est aujourd'hui un outil incontournable de la recherche d'emploi. Encore faut-il savoir l'utiliser à bon escient pour éviter les faux pas. Pour vous y aider, les éditions Eyrolles publient le guide pratique « Développer sa visibilité sur internet pour trouver un emploi ».

« googliser » les candidats

Tout le monde ou presque a déjà surfé sur le web, notamment pour consulter des sites d'annonces d'emploi, désormais largement démocratisés. Ce serait toutefois une erreur de ne considérer la Toile que comme un outil de recherche. Car les employeurs ont eux aussi le réflexe de « googliser » les candidats. C'est pourquoi il est essentiel de gérer sa présence sur internet en fonction de son profil, de son secteur d'activité et de ses objectifs. À travers leur guide Développer sa visibilité sur internet pour trouver un emploi, paru aux éditions Eyrolles (19 €), Patrice de Broissia et Laëticia Ferrer, tous deux membres du cabinet de transitions de carrière Oasys Consultants, se proposent de vous initier aux éléments clés qui vous permettront d'adopter le bon positionnement sur le web. Conçu comme un manuel pratique, ce livre est illustré de nombreux exemples, exercices et tests afin de s'adapter aux besoins et compétences de chaque lecteur.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles