Vous êtes ici

L'hôtellerie-restauration sert l'emploi local

Publié le 15 Décembre 2017

En 2013, dans la région Hauts-de-France, 50 000 emplois ont été générés par la présence de touristes sur le territoire. Ainsi, l'emploi touristique au sens large (transports et agences de voyages inclus) regroupe quelque 70 000 emplois. Parmi les activités qui tirent parti du tourisme local, la restauration arrive en tête, suivie par l’hôtellerie. 
 
Dans sa définition la plus stricte, l'emploi touristique représente 2,4% de l'emploi régional, soit autant que l'industrie agroalimentaire, premier secteur industriel de la région (3,9% de l'emploi total au niveau national). Au regard du volume d'emploi dégagé par le tourisme local, les Hauts-de-France se situent à la 7ème place des régions, derrière le Grand-Est et devant la Bretagne, selon l’étude de l’INSEE publiée en mars 2017. 
 
Avec près de 13 000 emplois, soit 26% du total dédié au tourisme local, les activités de restauration et les cafés constituent le plus important secteur d’activité pour le tourisme dans la région. L’hébergement marchand vient ensuite, rassemblant 11 000 emplois, soit 22 % de l’emploi touristique régional. À eux deux, ces secteurs d'activité concentrent 48% des emplois touristiques des Hauts-de-France, en-deçà toutefois de celle mesurée au niveau national (57%).
 
Tourisme d’affaires
 
Autre donnée, toujours selon l’INSEE (étude parue en juillet 2017), 6,3 milliards d'euros ont été dépensés en 2014 par les touristes français et étrangers dans les Hauts-de-France. Avec 852 millions d'euros, les dépenses de restauration devancent celles d'hébergement contrairement à la moyenne des régions de province. La fréquentation des hôtels, essentiellement par une clientèle d'affaires, représente 57% de la dépense touristique en hébergement marchand, une part supérieure de 19 points à la moyenne de ces mêmes régions. 
Les Hauts-de-France sont dans le top 5 des régions de France métropolitaine où la fréquentation touristique progresse, selon le comité régional du Tourisme (CRT) qui souligne que la clientèle d’affaires représente près des deux tiers des 9,11 millions de nuitées hôtelières enregistrées en 2016. La volonté de la Région de faire de la filière tourisme d’affaires un levier du développement économique, en renforçant son attractivité auprès des clientèles françaises et internationales et en fédérant l’ensemble des professionnels publics et privés du secteur, devrait renforcer l’attractivité régionale et créer de l’emploi. 
 
Rappelons qu’avec 1,1 million d’actifs en France en 2016, le secteur de l’hôtellerie-restauration offre une très grande diversité de métiers : 35 au total, du maître d’hôtel au chef, en passant par le serveur, le réceptionniste, le responsable des achats ou de la sécurité, la gouvernante, etc. Et de nombreuses opportunités de carrières … 
 
 
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles