Vous êtes ici

Liberté, égalité… parité

Publié le 6 Mars 2015

Afin de lutter contre les inégalités professionnelles entre hommes et femmes, le gouvernement lance une application smartphone pour coacher les salariées dans la poursuite de leur carrière.

Malgré de notables progrès, l'égalité salariale n'est toujours pas la norme. L'« Equal pay day », autrement dit la journée de l'égalité salariale, fixée cette année le 7 avril, en est une illustration grinçante.

La date de cet anniversaire symbolique change chaque année en fonction du nombre de jours supplémentaires qu'il faut aux femmes pour atteindre le niveau de salaire de leurs homologues masculins.

En d'autres termes, pour gagner le montant annuel perçu par les hommes au 31 décembre, la gent féminine doit actuellement travailler soixante-huit jours de plus.

Fort heureusement, cette triste célébration montre une diminution progressive de ces inégalités professionnelles. Selon les derniers chiffres du ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social, l'écart salarial serait désormais de 19,4 %, contre 27 % en 2007. Ce n'est toutefois qu'une moyenne. Dans certains secteurs comme la banque et l'assurance, la différence de paie pour un même poste atteint jusqu'à 41 %.

Une question d'aplomb

Ces inégalités professionnelles sont en grande partie dues aux employeurs qui considèrent comme risqué de promouvoir une femme à un poste à responsabilité dans la mesure où elle pourrait par la suite interrompre sa carrière en raison d'une éventuelle maternité.

Néanmoins, le manque d'assurance des employées entraverait également leur progression au sein de leur entreprise. Études à l'appui, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, a ainsi affirmé au Parisien que le manque de confiance en soi des femmes expliquerait au moins quatre des vingt-sept points de différence entre les salaires.

Une fois le constat établi, trouver des leviers d'action pour changer la donne

Outre le développement de quotas incitant à la féminisation des entreprises, c'est sur le terrain du coaching que le ministère se propose d'intervenir en lançant une application gratuite pour smartphone et tablette intitulée « Leadership pour elles » et disponible sur l'Apple Store et Google Play.

Conçu comme un programme d'autoévaluation ludique, cet outil original prend la forme d'une série de quiz portant sur le comportement de la femme en milieu professionnel. S'y ajoutent des vidéos d'expertes sur la façon de prendre la parole en public, l'attitude à adopter pour faire avancer sa carrière ou encore les clés de la négociation salariale…

À travers « des conseils simples, efficaces, détaillés et gratuits », la ministre des Droits des femmes entend bien « permettre à chacune d'appréhender sa personnalité, ses blocages, identifier ses moyens d'action… »

Premiers pas

L'application conçue par le ministère des Droits des femmes aborde deux volets :

- la femme dans l'entreprise : une série de quiz d'autodiagnostic visent à établir le profil de l'utilisatrice et à lui permettre d'accéder à des conseils lui permettant de progresser dans sa carrière. À l'image d'un jeu vidéo, ce programme conserve cependant un esprit ludique en proposant, entre autres, aux participantes de remporter des trophées en fonction de leur niveau, de l' « apprentie leader » jusqu'au « leader confirmée », la récompense la plus importante.

- la question du salaire : un module intitulé « Un salaire à ma valeur » se propose d'aider les femmes à préparer leur demande d'augmentation à travers de multiples conseils ainsi que des simulateurs de salaire et d'entretien.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles