Vous êtes ici

Littoral : un territoire entreprenant

Publié le 20 Avril 2017

Développement du trafic transmanche, projets d’envergure dont la construction du nouveau port de Calais, offre touristique aux nombreux potentiels… le littoral régional, et notamment la Côte d’Opale, envisage son avenir économique avec optimisme.   
 
Outre ses charmes inoubliables, la Côte d’Opale est aussi un territoire entreprenant qui sait résister aux crises économique et migratoire. Ainsi, l’emploi est parvenu à se maintenir en 2016 par rapport à l’année précédente (avec un total de 158 218 emplois) sur le périmètre s’étendant de Dunkerque à Montreuil en passant par Calais, Boulogne-sur-Mer et Berck. Seul le Calaisis a affiché l’an passé un solde négatif de 680 emplois. Autre signe encourageant : le nombre de défaillances recule de 8,5%, passant de 521 en 2015 à 477 en 2016. Le nombre de créations d’entreprises s’est quant à lui légèrement tassé, tout en se maintenant à un bon niveau : 2950 ! Même si l’industrie pèse encore lourd sur le territoire de la CCI littoral-Hauts de France (2 930 établissements pour près de 50 000 salariés représentant 18,1% du poids régional), les activités du tourisme, du transport et de la logistique sont évidemment porteuses d’espoir. Hôtels, campings, villages vacances, résidences de tourisme, auberges de jeunesse… ce sont au total 561 équipements qui ont été recensés en 2016, l’ensemble représentant quelque 54 000 lits. Autre indicateur très encourageant : les trafics des 4 ports maritimes du littoral Hauts de France (Le Tréport compris) évolue de 2,1%, ce qui représente quelque 90,2 millions de tonnes. Eurotunnel fait quant à lui un bond de 10%.
 
Une carte à jouer pour les entreprises locales
Pour son développement, le littoral peut notamment compter sur trois chantiers d’envergure. À commencer par le projet Calais Port 2015. Le nouveau port en cours de construction pourra accueillir une nouvelle génération de ferries. Cet investissement est perçu comme une aubaine par de nombreuses entreprises régionales. À l’horizon 2018, près de 2 000 emplois seront générés par l’activité du chantier.  Autres travaux de taille : le grand carénage de la centrale de Gravelines. Un milliard d’euros, sur un budget global de près de 4 milliards, telle est l’enveloppe réservée aux entreprises locales, selon l’engagement d’EDF. Du côté de Dunkerque, la construction de l’usine Ecophos (phosphates pour l’alimentation animale) se poursuit  également avec 100 emplois à la clé. Le littoral peut aussi s'enorgueillir de compter quelques clusters d’innovations parmi lesquels deux incubateurs (Tektos à Calais et Energie à Dunkerque), un pôle d’excellence (EuraEnergie à Dunkerque), un pôle de compétitivité (Aquimer à Boulogne-sur-Mer) et des ruches d’entreprises comme le centre d’affaires du Touquet, Créamanche  et Haliocap à Boulogne-sur-Mer, reflets concrets du dynamisme territorial. 
 
* Source : Direction des études de la CCI de Région des Hauts-de-France. 
 

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles