Vous êtes ici

Montre-moi ce que tu postes et je verrai qui tu es

Publié le 20 Mars 2017

Toute information mise en ligne est publique et Internet n’oublie jamais. Partant de ces deux postulats, c’est à vous de redoubler de prudence pour que votre e-réputation soit à la hauteur de votre réputation réelle. Conseils. 
 
Les pratiques en matière de recrutement sont désormais clairement affichées :
91% des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et 9 sur 10 regardent les profils sociaux d’un candidat avant de se positionner sur son embauche. Utilisés comme des outils complémentaires aux techniques de recherche classique, les médias sociaux multiplient donc vos chances de décrocher un emploi. Mais sachez aussi que le premier réflexe d’un recruteur sera de vous « googleliser » pour tenter de percer le mystère de votre personnalité. Les candidats, notamment les plus jeunes, négligent trop souvent leur e-réputation, ce qui peut leur coûter très cher. D’après une enquête réalisée par l’institut américain On Device Research, 70% des jeunes de 16 à 34 ans ne pensent pas que les réseaux sociaux peuvent avoir un effet néfaste sur leur carrière. Et pourtant… La photo d’une soirée arrosée, une phrase détournée de son contexte, une attitude en apparence choquante, tout peut être interprété différemment sur le web. Et le résultat est sans appel : toujours selon cette même étude, 1 jeune sur 10 a déjà été éliminé du processus de recrutement à cause de son e-réputation. Vraiment dommage !
 
Soigner, surveiller ou corriger votre réputation.
Si vous tapez votre nom et prénom sur Google, vous avez de grande chance de vous y trouver rapidement et facilement. Vous apprendrez ce qui se dit (et se lit) à votre sujet. Vérifiez donc que votre photo de profil donne une bonne image de vous car elle bien souvent la première à ressortir sur Google. Les paramètres de vos comptes des réseaux sociaux personnels doivent être configurés avec attention. Vous n’avez peut-être pas envie que le recruteur ait accès à toutes vos informations, photos ou publications. Veillez à bien paramétrer vos comptes afin de ne pas donner accès à tous les contenus à des inconnus. Sur Twitter, un tweet est bien souvent public, réfléchissez donc deux fois avant de poster une bêtise qui peut compromettre votre recherche d’emploi. Certes, l’effort de sensibilisation sur l’importance de l’e-réputation est devenu nécessaire auprès des jeunes. Mais, même une fois en poste, vous aurez tout intérêt à rester vigilant et à continuer de prendre soin de votre e-réputation. 
 
 

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles