Vous êtes ici

Pôle emploi entre dans l’ère digitale

Publié le 4 Septembre 2015

Un programme ambitieux présenté par la direction générale de Pôle emploi, et décliné au niveau régional, prévoit une mutation de ses services pour être en phase avec les nouveaux usages numériques. Objectif : développer une relation davantage personnalisée et gagner en efficacité. Roger Démaret, directeur régional adjoint Pôle emploi Nord - Pas-de-Calais, revient sur cette mutation engagée depuis quelques mois.

L’accompagnement intensif des personnes en difficulté

Ce dispositif est destiné aux personnes les plus éloignées de l'emploi :ces demandeurs d'emploi ont des contacts réguliers et surtout très fréquents avec leur conseiller. « Au 31 juillet, 25 000 demandeurs d’emploi sont suivis dans la région dans le cadre de ce dispositif. Pour rappel, notre région recense 48 % de demandeurs d’emploi de longue durée. En 2016, notre objectif est d’en accompagner 30 000 », rappelle Roger Démaret.

 

L’accompagnement global

Les conventions sur l’approche globale ont été signées au 1er trimestre 2015, entre Pôle emploi NPDC et les Conseils départementaux. Le déploiement a démarré au 1er juillet dernier. « L’objectif de ce partenariat est de faciliter la prise en charge des difficultés à la fois sociales et professionnelles, et favoriser l’accès à l’emploi de tous demandeurs d’emploi confrontés à des freins sociaux et/ou en situation de précarité », avait indiqué Nadine Crinier, directrice régionale de Pôle emploi en janvier dernier. « Depuis le 1er juillet, 1 700 personnes ont été prises en charge et 1 700 autres sont en cours d’intégration. 88 conseillers Pôle emploi sont mobilisés sur l’ensemble de la région », complète Roger Démaret qui rappelle que cet accompagnement va dans le sens d’une personnalisation de la relation entre le demandeur d’emploi, son conseiller référent.

 

Le suivi 100 % web

Dans la région, Pôle emploi propose aux demandeurs d’emploi qui le souhaitent un accompagnement dématérialisé, à distance, via une webcam. Aujourd’hui, 11 conseillers, dont un collaborateur malentendant, suivent via ce canal 1 100 demandeurs d’emploi. « Nous aurions pu craindre que cela mette de la distance entre les conseillers et les personnes suivies. Au final, ce dispositif crée davantage de proximité car il est propice à des échanges dynamiques et motivés », rapporte Roger Démaret.

 

Une simplification des démarches

Quatre agences de la région ont été choisies pour tester un nouveau type d’accueil, dans le but d’améliorer la personnalisation de nos services. « Aujourd’hui, un conseiller passe un tiers de son temps à répondre à des demandes de personnes qui ne sont pas dans son portefeuille. Conséquence : une déperdition des informations et une insatisfaction des demandeurs d’emploi ». C’est pourquoi, Pôle emploi tend vers une organisation en agence avec certaines plages horaires réservées à un accueil sur rendez-vous avec un conseiller référent. Pôle emploi simplifie l’ensemble de ses démarches administratives pour se consacrer plus vite à la situation des demandeurs d’emplois et accélérer ainsi leur retour à l’emploi.

 

A savoir

Pôle emploi a lancé le 2 juillet dernier son « Emploi store » sur le web, gratuite et ouverte à tous. Les internautes pourront trouver, outre les offres d’emploi de Pôle emploi et de ses partenaires, une centaine d'outils (comme des Mooc, des simulateurs d’entretien…) et des informations pratiques. www.emploi-store.fr.

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles