Vous êtes ici

Parcours d’intégration : comment bien l’organiser ?

Publié le 22 Juin 2017

Quand on accueille un nouveau salarié, la première journée, la première semaine, et le premier mois sont décisifs pour sa bonne intégration dans l’entreprise. Rappel de quelques règles… 

 

« Bonjour, je suis le nouveau ! »… Dans la vie professionnelle, comme dans la vie privée, savoir accueillir un nouveau collaborateur (comme une amie ou un membre de sa famille), ça ne s’improvise pas ! Si c’est une évidence pour certains, cela l’est parfois un peu moins pour d’autres. 
 
Voici déjà trois règles de base avant le jour J : envoyer un petit message pour confirmer la date et l’heure d’arrivée ; prévenir qui sera la personne qui accueillera la nouvelle recrue et idéalement, établir le programme de sa première journée. Car pour un nouvel arrivant, il est très plaisant de voir qu’on est attendu, et ce, dans les meilleures conditions possibles. Se sentir chouchouté dès son arrivée mettra la personne en confiance et l’aidera à s’intégrer rapidement. La personne qui est en charge de l’accueil des nouveaux arrivants, son tuteur, son responsable hiérarchique ou tout autre collègue, veillera à bien préparer son espace de travail, à s’assurer que le téléphone fixe fonctionne bien, à lui fournir un annuaire de l’entreprise avec les contacts importants, sans oublier un ordinateur à jour et en parfait état de marche, un téléphone portable (si prévu dans le contrat de travail). Elle devra également prévoir d’activer son badge d’accès à l’entreprise, à la cantine, au parking le cas échéant, pour qu’il puisse accéder tout de suite et comme n’importe quel salarié aux services de l’entreprise. 
 
Qu’il ne se sente pas désœuvré
De la même façon, la nouvelle recrue se sentira mieux accueillie si l’ensemble des salariés est prévenu de son arrivée. Pour cela, il faudra veiller à informer de la date d’arrivée du nouveau collaborateur, donner son nom et ses fonctions, expliquer le pourquoi du recrutement et demander aux salariés de lui réserver le meilleur accueil possible. Enfin, pour qu’il ne sente pas désœuvré et donc mal à l’aise en cette première journée, veillez à lui établir un programme précis : le présenter aux collègues de travail et à la hiérarchie, lui expliquer la vision de l’entreprise, les valeurs communes et l’éthique ou encore prévoir de déjeuner avec lui afin qu’il ne se sente pas tout seul et intimidé.
 
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles