Vous êtes ici

Quatre bonnes raisons de choisir le littoral

Publié le 10 Avril 2015

Outre une formidable qualité de vie, le littoral du Nord – Pas de Calais ne manque pas d’atouts pour attirer investisseurs, entrepreneurs, étudiants et salariés, qu’ils soient de la région ou pas.

Une des meilleures universités en France

L’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO) s’est hissée en 2015 à la sixième place des meilleures universités françaises pour l’insertion trois ans après l’obtention du diplôme, le statut, la stabilité de l’emploi et le salaire brut annuel médian pour ses étudiants issus de ses filières scientifiques. L’UCLO entend développer des filières d’excellence autour des atouts et spécificités du territoire du littoral, afin de répondre très précisément aux besoins des entreprises qui y sont implantées.

Des pôles d’excellence et de compétitivité

La Côte d’Opale regroupe plusieurs pôles de compétitivité (MAUD, i-Trans, Filière aquatique, UP Tex), ainsi que des pôles d’excellence (Energie 2020, Aquapris) et de compétence (Faïence de Desvres, Filière Bois, Moulins de Flandre). Tous contribuent à soutenir des projets innovants, créateurs d’emplois.

Une terre d’entrepreneurs

Le CEEI du Pas-de-Calais (Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation) est un réseau composé d’Aditec Pas-de-Calais et de seize pépinières d’entreprises du département. Trois d’entre elles sont spécialisées, parmi lesquelles le Village des Métiers d’Art à Desvres et Haliocap à Capécure-Boulogne-sur-Mer, pour les produits aquatiques. C’est sur ce même site qu’a été créé Créamanche en 1989, l’une des plus anciennes pépinières du territoire. « Un seul objectif nous anime : accompagner la création d’entreprises pérennes et créatrices d’emplois pour le territoire », rappelle Virginie Duval, responsable des deux pépinières boulonnaises.

L’envie d’attirer les investisseurs

Une récente étude de Nord France Invest confirme que le Nord - Pas-de-Calais est en moyenne, depuis vingt ans, la troisième région française d’accueil des capitaux étrangers. Selon Côte d’Opale Développement, qui rassemble les agences de développement économique de Boulogne-sur-Mer, Calais, Dunkerque et Saint-Omer, et accompagne les investisseurs dans leurs projets d’implantation et de développement sur tout le territoire, les entrepreneurs belges font partie des premiers investisseurs de la Côte d’Opale. Ainsi, un projet d’investissement d’origine étrangère sur cinq réalisé dans la région est le fait d’un groupe belge. Pas étonnant que les agences de développement économique fassent les yeux doux à nos voisins belges. C’est le cas de Dunkerque Promotion qui vient de lancer une campagne de promotion de l’autre côté de la frontière. « Les entreprises belges manquent de place pour se développer chez elles alors que nous avons des parcelles disponibles à leur proposer. A nous de les attirer ! », conclut son directeur Franck Helias.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles