Vous êtes ici

Réussir au féminin

Publié le 6 Mars 2015

La Journée internationale de la femme, proclamée par l’ONU en 1978 et célébrée ce 8 mars, est l’occasion de dresser un bilan des progrès réalisés et de célébrer les actes de courage accomplis par des femmes ordinaires qui jouent un rôle extraordinaire dans l’histoire de leur pays et de leur communauté. Cette journée vient aussi nous rappeler qu’en matière d’égalité des sexes, et notamment d’égalité professionnelle, il y a encore du boulot…

En 2014, en France, une femme gagne en moyenne 19,4% de moins qu’un homme. Mais il y a du progrès : en 2007, ce taux s'élevait à 27%. Autre réalité : la faible présence des femmes à des postes de responsabilité. « En France, on compte 30% de femmes parmi les chefs d'entreprise, contre 50% aux Etats-Unis. C’est culturel, on ne nous a pas éduquées pour cela », admet Eva Escandon, qui dirige depuis 1993 l’entreprise familiale SMSM à Dunkerque, une PME spécialisée dans la chaudronnerie, la tuyauterie et la mécanique, « un secteur pas très féminin ». Cette élue consulaire, présidente nationale du réseau Femmes Chefs d’Entreprise (FCE), se bat pour défendre la place des femmes entrepreneurs dans les institutions économiques et le monde de l’entreprise. « L’égalité professionnelle homme/femme est un vrai « serpent de mer », conclut l’économiste Dominique Meurs, qui lui a consacré un livre « Hommes/Femmes. Une impossible égalité professionnelle ». Impossible, vraiment ?

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles