Vous êtes ici

Réseaux sociaux : coup de pouce à l’emploi ?

Tags : Digital - Linkedin - emploi - internet -
Publié le 25 Janvier 2017

« Plus de 9 000 nouveaux jobs sont à pourvoir maintenant dans la région de Lille » , m’informe un mail de LinkedIn reçu le 8 janvier à 8 h 42. Petit tour sur la plateforme : 218 164 jobs sont proposés en France ce matin-là, plus de 30 000 sur Viadeo. C’est une réalité : entreprises et recruteurs n’hésitent plus à faire leur marché sur Internet.

Utilisés de manière appropriée, les réseaux sociaux peuvent être une aide efficace dans toute recherche d’emploi. Les plus utilisés d’entre eux - LinkedIn, Facebook et Twitter - permettent d’obtenir un premier contact avec des professionnels. Inversement, les recruteurs à la recherche de potentiels candidats les fréquentent assidument. Il y a un an, RegionsJob a voulu connaître les pratiques des candidats et des recruteurs. L’enquête a révélé que 74% des candidats pensaient que les recruteurs se renseignaient sur eux via les réseaux sociaux alors qu’en réalité, ils « ne seraient que » 69% à le faire. On apprend également que 94% des candidats vont sur internet pour se renseigner sur l’entreprise. Ils cherchent d’abord à glaner des informations sur l’activité de l’entreprise et les missions proposées (91,4% des réponses), sur les métiers (65%) et sur la culture d’entreprise (56%). 14,5% des salariés cherchent les coordonnées du recruteur pour lui adresser directement leur candidature. Un taux qui passe à 50% quand le poste « les intéresse vraiment ». Par ailleurs, ils sont 74% à penser que les recruteurs se renseignent sur eux en ligne sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn). Et ils ont raison.

 

Internet n’oublie rien

Côté recruteurs, les pratiques en matière de recrutement n’étonnent plus : 91% des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et neuf sur dix regardent les profils sociaux d’un candidat avant de se positionner sur son embauche. Point intéressant : sept recruteurs sur dix disent avoir réussi leur recrutement grâce aux réseaux sociaux. Enfin, 64% des recruteurs avouent utiliser au minimum deux réseaux sociaux dans leur quête de talents en utilisant, par ordre de priorité, LinkedIn (94%), Facebook (66%), Twitter (52%) et Google+ (21%). Leurs utilisations divergent : LinkedIn est principalement utilisé pour faire de la recherche de candidats, prendre contact avec eux et poster des offres d’emploi. Sur Facebook et Twitter, le premier réflexe des RH est de scruter le profil des candidats, communiquer sur leur marque employeur, faire de la cooptation et publier des offres d’emploi (lire ci-après). Utilisés comme des outils complémentaires aux techniques de recherches classiques, les médias sociaux multiplient donc vos chances de décrocher un emploi. Mais soyez vigilants : les recruteurs sont de vilains curieux qui n’hésiteront pas à faire des recherches sur internet avant de vous convier à un entretien d'embauche. Toutes vos informations, photos, vidéos, tweets et messages sur votre mur seront pris en compte. N’oubliez jamais qu'internet n'oublie rien...

 

A lire sur le même sujet :

 

Et découvrez toutes nos offres d'emploi en CDI 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles