Vous êtes ici

Reprendre ses études à 30 ans, 40 ans, 50 ans ?

Publié le 17 Mars 2016

Et si je reprenais mes études ? Qui ne s’est pas un jour posé la question… à 30, 40 ou 50 ans, c'est possible ! Formation à distance, cours du soir, MOOCS… il n’est jamais trop tard pour changer d’orientation professionnelle, réaliser un rêve ou rajouter une ligne décisive sur votre CV.

Il n’y a pas d’âge pour étudier ! S’ils ne représentent que 9% d’inscrits dans l’enseignement supérieur, les plus de 30 ans sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à souhaiter acquérir de nouvelles compétences professionnelles et décrocher un diplôme. Pourquoi pas vous ? Se former au cours de sa vie professionnelle peut s’avérer être un bon accélérateur de carrière. Mais attention, il implique souvent de faire des sacrifices, et notamment une baisse de revenus. Tour d’horizon des possibilités s’offrant à vous.

 

Se former par correspondance

La formation par correspondance est la solution la moins contraignante, c’est pourquoi elle séduit un public très large. Elles s’adaptent à chaque profil et permettent de se former tout en conservant un emploi, en travaillant à son rythme et sans obligation de déplacement dans un institut de formation. Il existe aujourd’hui de nombreux organismes de formation à distance qui dispensent desdiplômes ou certifications reconnus par l’État.

 

Suivre des cours du soir

Pour apprendre un nouveau métier, acquérir de nouvelles compétences ou se remettre à niveau, les cours du soir proposent aux adultes, salariés ou non, de suivre une formation qui les préparera à un diplôme. Ces cours ont lieu en fin de journée et peuvent être gratuits (ou pas). L’AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) organise des formations en cours du soir, qui s'adressent à tout public. Elles conduisent à des titres homologués de niveau V (CAP) au niveau III (bac + 2). L'AFPA organise aussi des formations de courte durée (perfectionnement, remise à niveau, adaptation des compétences). Enfin, les écoles et centres de formation dépendant des établissements consulaires (Chambres de commerce, Chambres de métiers et Chambres d'agriculture) offrent également de nombreuses formations.

 

Tester les MOOCS

Apparus récemment, les MOOC (Massive Open Online Courses ou cours en ligne ouverts et massifs) permettent aux étudiants - mais pas seulement - de se former en ligne gratuitement et d’interagir avec d’autres partout dans le monde. En vous connectant sur un site dédié, vous y trouverez des cours sous forme de vidéos, de PowerPoint, de cours rédigés, ainsi que des exercices et des espaces d’échanges interactifs. « Les MOOC s’adressent aux jeunes comme aux moins jeunes, pas besoin d’être inscrit à l’université pour y participer. La seule condition est d’avoir un accès internet » explique Rémi Bachelet, fondateur et enseignant du MOOC « Gestion de projet » de Centrale Lille, pionnier en France.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles