Vous êtes ici

Salon « Jeunes d’Avenirs » le 10 mai au Stade Pierre-Mauroy : un job à la clé !

Tags : Salon -
Publié le 3 Mai 2016

Axé sur l’emploi, le conseil et la formation, le salon «  Jeunes d’Avenirs » se veut un facilitateur de solutions vers l’emploi pour les quelque 7 000 jeunes de la région, avec ou sans diplôme, attendus pour cette 3ème édition.
 
Si certains de ces jeunes sont en décrochage, d’autres en recherche d’emploi, d’une formation en alternance ou d’un stage, tous ont besoin d’être conseillés, guidés, accompagnés dans leurs démarches. Car on le sait, un candidat bien préparé pourra aborder plus sereinement une rencontre avec un recruteur. Espace conseils personnalisés, ateliers du Parcours de la réussite, bars à CV : voilà le petit « plus » du salon. Et s’ils ne décrochent pas le job de leur rêve au premier entretien, les participants pourront en repartir avec des idées (plus claires), des conseils, des contacts, un projet de formation voire une promesse d’embauche… bref, de quoi les relancer, les rebooster et leur offrir un accès plus facile à l’emploi. 
 

Une quarantaine d’entreprises et des milliers d’emplois

 
« Jeunes d’Avenirs », c’est aussi la mobilisation inédite et conjointe des acteurs publics et privés dans le domaine de l’insertion professionnelle : Pôle emploi, missions locales, collectivités, organismes de formation, associations, entreprises, branches professionnelles et OPCA. Près de 200 professionnels seront à la disposition des jeunes pour leur apporter conseils et informations sur la recherche d’emploi, les dispositifs d’aide, les formations correspondant aux grandes filières de l’économie.
Parmi eux, une quarantaine d’entreprises, des grands noms de l’économie régionale notamment, offriront des milliers d’offres d’emploi. « Nous sommes parmi les premiers partenaires de cette belle dynamique. En participant à Jeunes d’Avenirs, Groupe Eurotunnel a la volonté de démontrer qu’il embauche des jeunes sur les métiers du ferroviaire et de la concession transmanche », explique Xavier Moulins, DRH du groupe, qui promet une dizaine de CDI et une quarantaine de postes en alternance et en apprentissage. « Jeunes d’Avenirs intègre parfaitement toutes les étapes du recrutement. Il fait sens avec notre approche RH qui est basée sur la création d’emplois durables et non délocalisables et sur la montée en compétences et l’employabilité de nos collaborateurs », ajoute-t-il. Même son de cloche chez Keolis Lille, qui exploite le réseau Transpole, les transports en commun de la métropole lilloise. « Jeunes d’Avenirs permet un accès direct aux candidats, parfois à des personnes qui ne seraient pas spontanément venues vers nos métiers », note Gilles Fargier, Directeur Général de Keolis Lille. « Avec 2 700 salariés et plus de 100 personnes recrutées chaque année, notre entreprise offre une diversité de métiers », rappelle le directeur général qui proposera, le 10 mai, une quinzaine d’emplois (dont 8 en CDI) sur tous les métiers de la conduite et de la maintenance pour le métro, le tram et le bus.
 

A SAVOIR

 
Tout candidat pourra postuler en direct du salon à plus de 15 000 offres d’emploi de la plateforme « Jeunes d’Avenirs » déposées dès à présent, et tout à fait gratuitement, par les entreprises, associations ou collectivités. Ces offres seront accessibles dans un premier temps aux conseillers des Missions Locales et de Pôle emploi qui aideront les jeunes à se préparer en amont du salon. Inscriptions gratuites et informations sur www.jeunesdavenirs.fr.
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles