Vous êtes ici

Secteur de l’automobile : des métiers «passion»

Tags : Automobile -
Publié le 20 Mai 2016

Concevoir, fabriquer, assembler, commercialiser, réparer une voiture fait travailler de nombreux professionnels. Le secteur offre de belles opportunités aux jeunes diplômés, quels que soient leur profil et leurs domaines de compétences.

Les métiers de la construction

Du bureau d’études au premier crash test, des ingénieurs et des designers conçoivent, dessinent, élaborent et testent un prototype. Des techniciens fabriquent les différentes pièces du véhicule, puis les opérateurs les assemblent sur une chaîne de montage. Constructeurs et équipementiers recrutent à tous les niveaux: du CAP pour les opérateurs de fabrication, à bac+5 pour les postes d’encadrement et de R & D.

 

Les métiers de la maintenance

Les véhicules actuels rivalisent d’équipements électroniques toujours plus sophistiqués. Certains postes nécessitent la maîtrise de technologies pointues. Le niveau des mécaniciens s’est donc élevé : il est préférable aujourd’hui d’avoir un bac STI Génie mécanique ou un bac pro maintenance de véhicules plutôt qu’un CAP en maintenance des véhicules automobiles. Les garagistes, de leur côté, embauchent surtout des titulaires de CAP ou des bacs pro.

 

Les métiers de la carrosserie-peinture

Carrosserie, peinture, voire aménagement du véhicule, ces métiers demandent une grande dextérité et des connaissances précises sur le fonctionnement des véhicules et de leurs accessoires. Le carrossier peintre répare ou remplace des éléments de carrosserie et pare-chocs des véhicules et effectue les finitions de peinture sur les parties endommagées. Il peut travailler dans différents types d’entreprise : garage, entreprise spécialisée dans la carrosserie, filiale, succursale, concessionnaire et agent de marque, grande entreprise ou administration disposant d’un parc de véhicules.

 

Les métiers de la vente et des services

Vente, entretien, service après-vente, location courte durée, assurances: de nombreux postes commerciaux sont à pourvoir. Sans oublier des métiers connexes comme l’apprentissage de la conduite ou le sport automobile. Dans le secteur de la vente de véhicules, un niveau bac+2 est généralement requis. Les constructeurs forment également leurs commerciaux au sein de leurs propres écoles, comme l’Ecole de Vente Renault et l’Institut supérieur de la vente Peugeot. Il existe par ailleurs en France de nombreuses écoles spécialisées dans le secteur de l’automobile, parmi lesquelles l’IEMS (Institut européen de formation aux mécaniques sportives), l’ESMVI (Ecole supérieure de maintenance en véhicules industriels), l’ESCRA (Ecole supérieure du commerce et des réseaux de l’automobile), l’ISCAM (Institut Supérieur du Commerce Automobile du Mans), l’EPMECA (Ecole Préparatoire au Monitorat d’Enseignement de la Conduite Automobile) et l’ESTACA (Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile).

 

Consultez l'ensemble des annonces d'emploi dans la filière Automobile

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles