Vous êtes ici

Systra invente les transports publics de demain

Publié le 9 Mars 2018

Le leader mondial de l’ingénierie des infrastructures de transport compte 6 200 collaborateurs dans plus de 80 pays, dont 2 000 en France. Dans la région, une trentaine de personnes sont en mission longue durée pour l’entreprise qui a recruté plus de 300 collaborateurs en France en 2017 et en prévoit 200 de plus cette année.

 

Peu connue du grand public, la société détenue par la SNCF et la RATP est le leader de l’ingénierie du transport public en France. L’entreprise intervient en amont des projets ferroviaires et de transport dans la préparation et la coordination technique (maîtrise d’œuvre, assistance technique, assistance à maîtrise d’ouvrage) mais aussi dans les travaux, l’exploitation, la maintenance et les essais. On lui doit la conception de près de la totalité des lignes à grande vitesse (LGV) en France et de près de la moitié des LGV mondiales. Plus d’une ligne de métro automatique sur deux dans le monde a bénéficié de son savoir-faire et Systra est impliqué dans de grands projets de transport, parmi lesquels le futur réseau du métro du Grand Paris Express, la « Elizabeth Line » de Londres et la construction de la ligne de métro de Hanoï au Vietnam. Dans la région, les ingénieurs détachés en mission longue durée ont notamment assuré la maitrise d’œuvre des lignes 1 et 2 du métro de Lille entre 1974 et 2000.

Pour accompagner sa croissance, Systra recrute chaque année plusieurs centaines de nouveaux collaborateurs. « Nous recrutons en grande majorité des profils ingénieurs mais également des Bac+2 et techniciens : chargés d'études dans les domaines d’expertise en génie civil, en système, en hydraulique, en infrastructures ; coordinateurs d’études techniques ; projeteurs en ouvrages d’art ferroviaire ; responsables d'études méthodes ; surveillants de travaux ; chefs de lots ainsi que des profils experts du BIM », détaille Sandrine Vibert-Godefroy, Directrice Recrutement et Développement RH chez Systra. Outre l’expertise requise, l’entreprise recrute des profils internationaux, c’est-à-dire des personnes parlant anglais et/ou espagnol et prêtes à travailler à l’étranger. « Nous recherchons des personnalités passionnées par leur métier et ouvertes sur le monde. Elles doivent être dotées de qualités managériale et d’écoute et savoir travailler en équipe. Enfin, nous sommes attachés à des valeurs fortes comme l’éthique et la sécurité, qui sont fondamentales pour la réussite de nos projets », ajoute-t-elle. 

Avec des projets dans 80 pays, Systra propose de vrais parcours de carrière à l'international. « Des RH de proximité assurent régulièrement des points de carrière avec nos collaborateurs. Pour ceux qui sont en fin de projets, nous veillons également à anticiper le retour en France ou au sein de nos entités », ajoute Sandrine Vibert-Godefroy. En 2017, 30% des recrutements ont été réalisés via les offres internes de la bourse d’emplois.

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles