Vous êtes ici

Témoignage métier : Guillaume Goubel, consultant QSE

Publié le 13 Octobre 2016

A 35 ans, Guillaume Goubel s’est installé à son compte il y a un an en créant Conseil QSE. Son métier, il l’exerce avec passion, en veillant toujours à replacer l’humain au coeur de ses préoccupations comme de celles de ses clients, et dans le respect des réglementations et des bonnes pratiques.

Le responsable QSE (Qualité, Sécurité, Environnement) a pour mission de réduire et de contrôler les risques industriels au sein d’une entreprise. Il est garant de l’environnement de travail des salariés et du site de production. Dans le détail, ses missions sont larges et transversales et font de lui un pivot de l’entreprise.« Le responsable QSE doit s’assurer que la stratégie définie par le patron puisse se dérouler dans les meilleures conditions. C’est en quelque sorte un facilitateur, il est aussi là pour mettre l’huile dans les rouages, il doit avoir un œil sur tout. Un responsable QSE doit être un bon communiquant car il doit savoir fédérer autour de ses idées. Finalement, là où il peut glaner les bonnes informations, c’est à la machine à café mais c’est surtout le terrain » , explique Guillaume Goubel. Après une licence AES et un master 1 et 2 EGEDD (Economie et gestion de l'environnement et du développement durable), il décide à 30 ans de reprendre ses études pour parfaire sa formation : un mastère professionnel « Management de la QSE » réalisé en alternance chez Bombardier Transport à Valenciennes. Après deux expériences enrichissantes à l’IFTH (Institut Français du Textile et de l'Habillement) puis au CETI (Centre Européen des Textiles Innovants), il rejoint le groupe Bétrancourt en 2014 en tant que responsable QSE et lead manager RSE. Une expérience qui « a changé sa vie », dit-il, après celle qui l’avait mené quelques années plus tôt dans le camp de réfugiés de Grande-Synthe comme bénévole pour Médecins du Monde. Mais pas pour les mêmes raisons. « La mission du responsable QSE est d’impulser la culture du changement ». Cette expérience l’a aidé à grandir et à mûrir son projet professionnel. En octobre 2015, il dépose les statuts de Conseil QSE et se lance comme consultant indépendant. Passionné par son métier, il aime également transmettre ses connaissances et son savoir-faire à de futurs responsables QSE en formation à l’IFOCOP à Villeneuve-d’Ascq. Il leur explique souvent qu’un bon responsable QSE « doit savoir dire non ». « Nous ne sommes pas des magiciens ni des Don Quichotte. Le responsable QSE a une fonction transversale mais pas hiérarchique. Il est en quelque sorte la voix du patron, dont il doit recevoir le soutien total pour mener à bien sa mission ». Planification, réglementation, droit du travail : la fonction requiert de nombreuses compétences et offre des débouchés vers d’autres métiers, tels que responsable achats ou responsable de production. « C’est un métier qui permet d'être au coeur du processus de fabrication et aussi de participer à la stratégie de l’entreprise. Quand ça fonctionne bien, c’est très satisfaisant. Humainement, je me sens utile », confie-t-il.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles