Vous êtes ici

Témoignages d'entreprises - SOLIHA Pas-de-Calais et L'Olivier Assurances

Publié le 13 Novembre 2015

« Nous ne connaissions par les services associés à l’Agefiph. Aujourd’hui, nous ne saurions plus nous en passer »

 
Certaines entreprises ne répondent pas à leur obligation d’emploi de travailleurs handicapés par simple méconnaissance du dispositif.  D’autres se lancent et ont besoin d’une aide personnalisée. Dans les deux cas, les équipes d’Alther sont auprès d’elles pour les mobiliser, les informer et les accompagner tout au long de leur démarche. Cas concrets. 
 
 

SOLIHA Pas-de-Calais

 
La fédération SOLIHA, Solidaires pour l’habitat, issue de la fusion des Mouvements PACT et Habitat & Développement, est le premier mouvement associatif du secteur de l’amélioration de l’habitat. « Alther nous a contactés début 2014 car nous ne remplissions pas notre obligation d’emploi de travailleurs handicapés. En réalité, nous ne connaissions pas les services associés à l’Agefiph », se souvient Bruno Sérouart, DRH de SOLIHA Pas-de-Calais (62 salariés). A l’époque, l’établissement recherche un ouvrier d’entretien pour son parc locatif. « Nous avions contacté Pôle emploi, mais sans succès. Alther nous a orientés vers Cap emploi. Rapidement nous avons reçu des CV, puis trouvé la personne idéale en 15 jours de temps ». Jérôme, 43 ans, travailleur handicapé, est embauché à raison de 24 heures par semaine, en CDD d’un an, prolongé d’un CDI depuis mai 2014. 
 
Alther, Cap emploi puis le Sameth
 
Non seulement, cette embauche a permis à SOLIHA de remplir son obligation d’emploi mais elle a permis d’initier d’autres actions dans la foulée. « Nous avions des postes de travail à adapter pour trois salariés sédentaires qui souffraient du dos, dont un avec des problèmes auditifs. Après la visite du médecin du travail, nous avons été orientés vers le Sameth qui nous a accompagné dans la recherche de solutions d’adaptations de ces postes de travail, notamment par la mise en place de sièges adaptés. La personne souffrant de problèmes auditifs a en outre bénéficié d’une prothèse auditive et d’un poste de téléphone bluetooth », explique Bruno Sérouart, qui a bénéficié pour ces adaptations d’une participation financière de l’Agefiph. Récemment, SOLIHA Pas-de-Calais a de nouveau fait appel à Cap emploi dans le cadre du remplacement d’un congé maternité. « Avant, nous ne savions pas du tout ce qu’il y avait derrière Agefiph. Nous avons découvert une montagne de services qui répondaient exactement à nos besoins, ainsi qu’un partenaire efficace, à l’écoute, réactif et qui nous suit de la demande jusqu’à la signature du contrat ».
 
 

L’Olivier - assurance Auto

 
La filiale française du groupe britannique Admiral, L’Olivier - assurance -auto, spécialisée dans l’assurance automobile pour les particuliers, a installé son centre de relation clients  en mars 2014 à Marcq-en-Barœul. En plein développement, l’entreprise qui compte actuellement 108 personnes sur son site lillois, recrute tous les deux mois environ par vagues d’intégration de 10 personnes. « Nous sommes réputés pour être une entreprise accueillante. Nous recherchons des personnalités, peu importe l’âge, l’origine, le handicap, l’origine sociale. Cette diversité fait notre force », explique Cécile Beasche, chargée de recrutement. L’embauche de travailleurs handicapés était donc évident pour cette jeune entreprise, bien qu’elle ne soit pas encore soumise à l’obligation réglementaire, en raison de son jeune âge.  Pour rappel, tout employeur occupant au moins 20 salariés depuis plus de 3 ans est tenu d'employer à plein temps ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 %. Il bénéficie toute fois d’un délai de mise en conformité de 3 ans avec cette obligation suite à la création ou le passage du seuil de 20 salariés. « Il y avait clairement une volonté de la direction de prendre le sujet en main sans attendre le cap des 3 ans. Alther nous a expliqué les tenants et les aboutissants de la loi, puis nous a orientés vers Cap emploi pour le volet recrutement », poursuit Cécile Beasche. 
 
Un handicap dit « invisible »
 
Aujourd’hui, l’Olivier – assurance auto compte six travailleurs handicapés dans son effectif, dont trois sont en CDI. Parmi eux, Marie-Christine, 55 ans, embauchée en CDD le 15 avril 2015 comme conseillère commerciale. Son handicap est dit « invisible ». Suite à un accident du travail survenu il y a une quinzaine d’années, elle ne peut plus porter de charges lourdes ni lever les bras. « J’ai été licenciée pour inaptitude, puis au chômage pendant une longue période. Jusqu’à aujourd’hui, j’avais toujours travaillé à l’usine, à part une récente expérience de deux ans comme téléconseillère », confie-t-elle. Suivie par Cap emploi, Marie-Christine dans la définition de son nouveau projet professionnel compatible avec son état de santé et s’est vu proposé ce poste, qui est pour elle, un nouveau départ. Aujourd’hui, au regard de son handicap, elle bénéficie d’une adaptation de sa situation de travail : aménagement de ses horaires et siège ergonomique, pour lequel l’entreprise a bénéficié d’une participation financière de l’Agefiph. Désignée meilleure vendeuse sur le plateau il y a quelques semaines, son CDD a été prolongé jusqu’en janvier 2016. Une belle satisfaction pour celle, qui en arrivant dans l’entreprise, n’a pas osé revendiquer son statut de travailleur handicapé. « Simplement, parce que ça ne se voit pas ». 
 
 

Alther 

Partenaire-service de l’Agefiph dédié à la mobilisation des établissements pour l’emploi des personnes handicapées, Alther s’adresse aux entreprises privées et plus particulièrement aux entreprises dont l’effectif est compris entre 20 et 250 salariés ainsi qu’aux entreprises nouvellement contribuantes à l’Agefiph.
 
Sur tout le territoire, les conseillers Alther informent les entreprises sur les dispositions légales concernant l’obligation d’emploi des personnes handicapées. Ils apportent une information sur l’ensemble des dispositifs dédiés et présentent les aides mobilisables. Les conseillers peuvent également étudier avec l’entreprise ses modes d’organisation et sa gestion ressources humaines afin de déterminer les actions les plus réalistes à mettre en œuvre pour remplir son obligation d’emploi. Ils apportent un soutien à la mise en œuvre des solutions identifiées en lien avec les opérateurs locaux sur une durée pouvant aller jusqu’à 12 mois.
 
 

Vos contacts Alther en région

Lille Métropole Douaisis : 03 59 31 81 41
Pays du Hainaut : 03 27 73 09 19
Flandres et Littoral : 03 21 85 51 83
Pas-de-Calais centre : 03 21 21 49 12
 
Photo : Marie-Christine, 55 ans, Conseillère Commerciale chez L'Olivier Assurances
 
 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles