Vous êtes ici

Transport et logistique : roulez, jeunesse !

Publié le 17 Mars 2016

Poids lourd de notre économie, le secteur du transport et la logistique recrute à tous les niveaux de formation. Dans la région, le boom du e-commerce et l’implantation d’entreprises de renommée mondiale contribuent à la création de nombreux emplois.

« Avec la fusion des régions Nord, Pas-de-Calais et Picardie, les chiffres évoluent en notre faveur »,se félicite Laurent Desprez, directeur du pôle d'excellence régional Euralogistic, situé au cœur de la plateforme multimodale Delta3, à Hénin-Beaumont. Ainsi, notre grande région est à présent la 2e région de France en termes d’effectifs dans le secteur de l’entreposage et du stockage, derrière l’Ile-de-France. Au cœur d’un bassin de près de 100millions de consommateurs dans un rayon de 300kilomètres, à équidistance de Paris (12millions d’habitants), de Londres (12millions également) et de Bruxelles (3millions d’habitants), proche des centres économiques de l’Europe du Nord (Amsterdam, Luxembourg, Hambourg), la région est idéalement située. Avec ses 3ports d'envergure, des réseaux routiers, ferroviaires et fluviaux adaptés ainsi que le tunnel sous la Manche, elle est au cœur des grands flux de marchandises en Europe. Relancé fin 2015, le projet de canal Seine Nord Europe, long de 107kilomètres, entre Compiègne et Cambrai doit en outre permettre le transit de fret à grand gabarit, depuis Le Havre jusqu'à Dunkerque et au Benelux. « En connectant le grand bassin de la Seine au réseau européen à grand gabarit, ce canal permettra d'améliorer l'attractivité des territoires et de développer l'hinterland des ports français », selon Alain Vidalies, secrétaire d'Etat chargé des Transports.

 

Des milliers d’emplois créés

Dans ce contexte très favorable, les donneurs d’ordre internationaux affluent. En 2013, le géant Amazon s’est installé à Lauwin-Planque (2 500 salariés dont de nombreux intérimaires saisonniers), dans le sillage d’Oxylane (250emplois), Simastock (groupe Bils Deroo) ou encore Log’S. Et l’on attend l’ouverture cette année de la plateforme Orchestra (700emplois annoncés), près d’Arras. Des start-up régionales surfent également sur l’effet e-business : à Lille, Oxipio réinvente le stockage de proximité et de livraison pour les magasins de centre-ville, Colisweb invente la livraison du bon moment tandis que Reversys optimise la gestion des flux retours. Une bonne idée selon Laurent Desprez : « On sous-estime souvent la logistique des retours. Or quand on commande sur internet, il arrive fréquemment que le produit ne plaise pas et qu’il faille le retourner. La logistique en sens inverse est devenue une condition sine qua non du succès de l’e-commerce4 », explique-t-il. En résumé, la logistique a encore de beaux jours devant elle…

 

A SAVOIR

Le secteur du transport et de la logistique est le 5e secteur d'activité économique en France, après l'industrie, la construction, le commerce et l'hôtellerie-restauration. Le secteur compte plus de 650 000 salariés dont 330 000 en transport routier de marchandises.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A lire sur le même sujet :

 

Consultez les offres d'emploi en Transports / Achats / Logistique

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles