Vous êtes ici

Valentin Neves, 21 ans, syndic de copropriété

Tags : Immobilier -
Publié le 8 Décembre 2016

Après une formation en alternance de 3 ans, Valentin a été recruté il y a 6 mois par le groupe immobilier Abrinor Debeunne. Intégré à l’agence de Roubaix, il apprend son métier pas à pas sur le terrain. Un métier peu connu mais très recherché…

Ce matin, Valentin participe à une réunion de chantier d’un immeuble en ravalement, en présence du conseil syndical, membres de la copropriété élus, et de l’entreprise qui effectue les travaux. Une visite de routine en somme pour le jeune syndic en formation, titulaire d’un BTS Professions immobilières et d’une licence professionnelle en Gestion et administration de biens, obtenus à l’IUT de Roubaix. « Dans notre métier, aucune journée ne se ressemble. Social, technique, juridique, litiges, nos tâches sont multiples et complexes. Sans compter qu’il faut gérer l’imprévu en permanence », confie-t-il. Recruté en CDI par l’entreprise qui l’a accueilli trois ans et demi plus tôt dans le cadre de son alternance, Valentin suit ses deux collègues le temps de sa formation, avant de pouvoir gérer en autonomie un portefeuille d’immeubles. Valeur sûre sur le front de l’emploi, le métier de syndic recrute. Pourtant, les professionnels s’accordent à dire qu’ils ont du mal à trouver des jeunes qui veulent faire ce métier méconnu et sur lequel on jette l’opprobre à tort. Or, c’est un métier complet et diversifié qui requiert un investissement de tous les instants. Ce qui peut en décourager certains… Mandaté par les copropriétaires, le syndic administre les parties communes des immeubles : budget prévisionnel, devis pour les travaux, comptes de la copropriété. Chargé d'organiser les assemblées générales des copropriétaires, il exécute les décisions prises et supervise l'avancée des travaux engagés. Son activité de gestion nécessite des compétences techniques, juridiques et financières et nécessite une forte polyvalence et un sens aigu de la diplomatie. Sa responsabilité est immense : « Nous gérons les intérêts d’un immeuble qui appartient à plusieurs propriétaires. Nous sommes dépositaires des fonds appelés aux copropriétaires, argent qui nous sert à régler les dépenses de l’immeuble, nous assumons les responsabilités de la copropriété à l’égard de ses fournisseurs, de ses salariés, les gardiens et gardiennes », détaille en partie Valentin.

Bref, le syndic c’est à la fois une banque, un agent de recouvrement et un technicien averti sur une multitude de métiers. S’ajoute à cela une obligation de conseil, en particulier juridique : assurance, propriété, consommation, obligations, succession, construction, etc. Enfin et surtout, il doit savoir concilier des intérêts divergents et faire preuve d’une pédagogie à toute épreuve afin que chacun trouve sa place dans le respect de son voisin. Ce qui n’est pas une mince affaire…

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles