Vous êtes ici

VIVAT aux petits soins pour ses équipes

Publié le 30 Septembre 2016

Créée en 2007 à Marcq-en-Barœul, VIVAT offre des services à la personne pour les actifs et les personnes dépendantes : ménage, aide à domicile, garde d'enfants. Avec 240 salariés dans le Nord et le Pas-de-Calais, l’entreprise en pleine croissance recrute constamment des professionnels.

A ses débuts, l’entreprise s’est positionnée sur une offre multi-services avant de se spécialiser dans l’accompagnement des personnes âgées et fragiles. « Jusqu’en 2011, nous avons surtout cherché à développer notre agence de Marcq-en-Barœul. Puis l’impact de la crise économique s’est fait sentir. La réduction de la consommation des ménages et la remise en cause des aides fiscales pour l’emploi de personnes à domicile ont mis en difficultés de nombreux acteurs du secteur. Pour nombre d’entre nous, l’enjeu était soit de pouvoir maintenir un niveau d’activité cohérent, soit de se développer via de la croissance externe. C’est l’option que nous avons retenue », explique Arnold Fauquette, fondateur et gérant de VIVAT. Il y a cinq ans, l’entreprise entreprend donc un déploiement régional en rachetant des acteurs locaux en difficultés, reconnus sur leur territoire, à Douai, Béthune et Cambrai notamment.

 

Dix postes d’assistant(e)s de vie à pourvoir maintenant

Implantée dans la métropole lilloise (Marcq-Wasquehal, Lille-Seclin, Lomme-Lambersart) mais aussi à Douai, Cambrai, Nieppe et Bailleul, l’entreprise compte aujourd’hui 240 salariés. « 50% de la population du Nord et du Pas-de-Calais est couverte par nos équipes. Les futures implantations concernent la région dunkerquoise ainsi qu’un axe entre Lens et Arras », annonce Arnold Fauquette. Cinquante postes d’assistant(e)s de vie (ADV) en CDI seront ainsi ouverts d’ici à 2017, dont une dizaine à pourvoir immédiatement à Lille, Lens, Douai et Béthune. « Nous recherchons des personnes autonomes et organisées, qui aiment le travail bien fait et qui ont le “goût des autres“. La politesse, la discrétion, l'estime de soi sont bien sûr des vertus naturelles. Nous apprécions également la capacité à travailler en équipe, avec les autres ». Pour les métiers de l'autonomie, les candidats doivent justifier d'une formation (diplôme DEAVS) ou d'une expérience professionnelle d’au moins trois ans auprès des plus fragiles. « Notre principale contrainte est la mobilité. Il vaut mieux être véhiculé, ce n’est pas une contrainte absolue pour travailler dans la métropole lilloise, mais c’est un énorme plus », ajoute Arnold Fauquette. Chez Vivat,l’attention apportée aux équipes fait la différence : « Nous accompagnons et nous formons nos ADV afin qu’elles soient dans les meilleures conditions pour faire leur métier. Si nos professionnels sont heureux dans leur job, ils feront bien leur travail ». Un organisme de formation a été créé en interne pour pouvoir former directement les ADV à trois notions essentielles pour l’entreprise : toujours satisfaire le client, ne jamais laisser tomber personne et s’assurer qu’il y ait le monde possible au domicile des personnes suivies.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles