Vous êtes ici

Vous cherchez un emploi ? Bienvenue en Flandre occidentale !

Publié le 26 Janvier 2017

Vous cherchez un emploi ? Bienvenue en Flandre occidentale !
 
Plus de 150 ans après l’arrivée massive de travailleurs flamands dans les champs et les usines textile du Nord et du Pas-de-Calais, c’est au tour de la Flandre, plus précisément de la Flandre occidentale (West Vlaanderen), de Courtrai à Furnes en passant par Ypres et Roulers, de faire appel massivement à la main d’œuvre frontalière.
 
Avec un taux de chômage de seulement quelque 4 %, une population vieillissante, le riche tissu de petites et moyennes entreprises et industries (PME-PMI) offre chaque année des centaines de postes à pourvoir. Pas besoin de qualification spécifique ni de maîtriser le flamand, il suffit d’avoir envie de travailler.
Mais comment ce territoire peut-il connaître une telle vitalité économique alors que ses voisins immédiats, Nord, Pas-de-Calais et Wallonie Picarde traînent le boulet de la désindustrialisation et du chômage depuis des décennies ?
Plusieurs facteurs sont à considérer. Il y a bien sûr l’esprit d’entreprenariat de nos voisins et, surtout, la volonté de garder ce riche patrimoine économique ancré dans son territoire. Cela se traduit par de nombreuses sociétés qui emploient de quelques dizaines à plusieurs centaines d’ouvriers et employés, lesquelles sociétés ont pu prendre le relai de la puissante industrie textile lors de son déclin.
 
Encore que ce déclin soit ici tout relatif : la confection et la bonneterie ont presque totalement disparu mais filatures et tissages fonctionnent à plein régime pour produire tapis, moquettes et autres tissus techniques. C’est un des principaux moteurs de croissance de cette région, avec l’agroalimentaire, la logistique…
Autant de domaines à l’image un peu surannée de ce côté-ci de la frontière mais qui ont su évoluer là-bas, en collant aux développements technologiques. L’informatique et les robots ont toute leur place dans les usines, c’est l’augmentation des capacités de production qui crée ce besoin de main d’œuvre.
 
Une offre qu’il serait bien dommage de négliger quand on sait que les salaires y sont plus élevés qu’en France et que, même après la disparition du statut de frontalier, les conditions sociales et fiscales y restent très avantageuses.
Si vous cherchez du travail, ce supplément est fait pour vous. Nous allons vous aider à franchir la frontière.
 
 
Vous êtes les bienvenus !
Les patrons flamands le pensent tellement fort qu’ils en ont fait un site Internet : www.vouseteslesbienvenus.eu. Il est coproduit par la chambre de commerce et d’industrie de Flandre occidentale (Voka), le groupement des indépendants du sud-ouest de la Flandre (Unizo Zuid-West-Vlaanderen), le service public de l’emploi flamand (Vlaamse dienst voor arbeidsbemiddeling en beroepsopleiding, VDAB) et des groupes de concertation socio-économique (RESOC).
Sur ce site, clairement conçu pour les Français, vous trouverez une liste d’emplois vacants (plusieurs centaines à l’heure où nous écrivons ces lignes) et toutes les adresses où s’adresser pour se renseigner sur les formalités ou postuler.
Vous trouverez également la liste des entreprises qui recrutent, donc Balta, et le contact des principales agences d’intérim, dont Forumjobs.
 
Textes : Franck Bazin
Photos : Pierre Le Masson

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles