Partagez
cette
page

Denis Jorel, directeur du CFA Régional Nord de France et président de l’Association Régionale des Directeurs de Centres de Formation d’Apprentis.

Publié le 24 Mars 2015

Le CFA régional Nord de France fête ses un an, quel est votre bilan ?
Ce projet est le fruit d’une volonté politique des CCI de région Nord de France. L’idée était de lancer la régionalisation des CFA afin de mettre en place des formations dans une logique de filière et de monter en qualification des jeunes. Nous disposons actuellement d’un maillage intéressant sur l’ensemble du territoire du CAP au bac +5 et continuons à nous développer. Au printemps prochain, avec l’arrivée de deux centres - Grand Hainaut (valenciennes) et Pharmacie (Villeneuve d'Ascq) - nous allons gérer cinq unités de formation par apprentissage réparties sur 18 sites, soit plus de 2 000 apprentis.
 
Pourquoi avoir fait le choix d’un regroupement des CFA ?
C’était une volonté du Conseil Régional d’avoir des têtes de réseaux pour mutualiser et donner une cohérence aux CFA, car nos formations sont complémentaires sur les territoires. L’objectif est d’avoir une carte des formations cohérente, pertinente sans concurrence entre les centres de formations. Avant, chacun y allait en ordre dispersé avec ses projets. Aujourd’hui il y a un interlocuteur unique qui est le CFA régional. Il y a une véritable vie de réseau, nous échangeons beaucoup entre nous, notamment sur les bonnes pratiques pédagogiques. 
 
La loi sur la réforme de la formation professionnelle de 2014 visait à faire évoluer les missions des CFA, est-ce le cas ?
Avant la loi, les CFA avaient pour mission d’être centrés sur l’acte pédagogique de la formation. Aujourd’hui, nous avons, en plus, une obligation d’accompagnement des jeunes, en amont du contrat jusqu’à l’insertion professionnelle. Tout en aidant l’apprenti à définir un véritable projet professionnel. Cette loi vient formaliser ce que les CFA accomplissaient déjà naturellement. Les centres de formations sont par ailleurs, les acteurs majeurs du développement de l’apprentissage en région.
 
Quels sont les grands chantier du CFA régional Nord de France ?
C’est à mettre au conditionnel, mais nous travaillons en étroite collaboration avec le Conseil Régional pour organiser des assises régionales de l’apprentissage au printemps prochain. Nous souhaitons mobiliser toutes les forces vives et les partenaires pour faire un état des lieux de l’alternance dans le Nord – Pas de Calais.
Avec la décentralisation, les compétences dévolues du Conseil Régional sont plus que jamais renforcées. Ces assises seront l’occasion de réunir l’ensemble des acteurs de l’apprentissage pour dresser les perspectives d’avenir et définir les actions à mener. 
 

Retour

emploi

   Les commerces de proximité recrutent

  UN PARTENARIAT AVEC LA REGION HAUTS DE FRANCE                                                                                             >    >   >    > 

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles