Partagez
cette
page

Le diplôme fait-il le bon commercial ?

Publié le 16 Février 2015

Photo : SKEMA CAMPUS LILLE


Etre diplômé d'une école de vente ou de commerce n'est pas forcement un label qui garantit le bon commercial. « Selon notre baromètre à paraître fin février, 60% des commerciaux ayant une expérience de moins de 5 ans ont un niveau Bac+4, Bac+5. Cependant, le diplôme arrive en troisième position des critères retenus par les entreprises, après le savoir-être et un début d’expérience acquis lors de stages ou de périodes de césure », résume Vincent Caltabellotta, directeur de l’Observatoire national des DCF et consultant en organisation et management. Et dans la réalité ? 

Bachelor de l’IDRAC
« 60% des diplômés de notre programme Bachelor trouvent leur premier emploi au cours du premier trimestre suivant leur sortie », affirme Jean-François Desoutter, responsable pédagogique à l’IDRAC Business School de Lille. Un taux de placement très satisfaisant pour ce programme lancé sur le Campus de Lille en septembre 2014, axé sur les nouvelles technologies et l’international, et qui forme des cadres en management, marketing, négociation, commerce et gestion. L’IDRAC propose également quatre BTS, dont le BTS NRC (négociation et relation client) qui répond à une forte demande de profils de commerciaux sédentaires. 

Mastère de la SKEMA
SKEMA Lille propose de son côté, et depuis 1996, un Mastère spécialisé en marketing direct et commerce électronique. « Une gamme très large de nouveaux métiers liés aux nouvelles technologies et aux nouveaux usages est apparue. Cette formation répond aux besoins toujours plus croissants des entreprises », explique Jérémie Monein, responsable pédagogique de ce Mastère. Là aussi, le taux de placement y est remarquable, puis 90% des diplômés trouvent un emploi dans les 6 mois suivant leur sortie, le plus souvent dans l’entreprise où ils ont réalisé leur stage. 

Pour résumer, armé d'un BTS, vous pourrez viser une insertion rapide sur le marché de l'emploi, d’autant que ces formations courtes se préparent de plus en plus en alternance. Pour des fonctions plus technico-commerciales ou avec des responsabilités managériales, privilégiez une école d’ingénieur ou de commerce. 


Retour

emploi

   Les commerces de proximité recrutent

  UN PARTENARIAT AVEC LA REGION HAUTS DE FRANCE                                                                                             >    >   >    > 

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles